Smol : made in France, cette petite moto électrique 125 veut concurrencer la BMW CE 02

Premier modèle de la jeune startup française J2R Dynamics, la Smol associe moteur roue et batteries amovibles. Une première série numérotée de 50 exemplaires sera lancée dans quelques semaines. 

L’arrivée sur le marché de la BMW CE 02 semble inspirer la concurrence. Alors que Naxeon faisait sensation au salon du deux roues de Lyon avec sa moto électrique Naxeon I AM, la startup occitane J2R Dynamics s’invite sur le segment avec un premier modèle baptisé Smol.

À lire aussi Moto électrique : notre test de la Naxeon I.AM

Une moto électrique made in France

Conçue avec des matériaux sourcés au maximum en Europe et assemblée en France, la Smol est avant tout taillée pour les usages urbains et péri-urbains.

Classé dans la catégorie des motos électriques 125, le prototype actuel embarque un moteur électrique de 8 kW de puissance nominale. Intégré dans la roue arrière, il permet d’atteindre 110 km/h de vitesse maximale.

De base équipée d’une unique batterie de 4 kWh en cellules NMC, la Smol autorise jusqu’à 90 km d’autonomie. En ajoutant un second pack de capacité identique, l’autonomie pourra atteindre 150 km avec une charge. Amovible, chaque pack pèse environ 17 kilos.

Sur la partie cycle, J2R Dynamics a travaillé avec le spécialiste italien Formula pour concevoir les suspensions et le dispositif de freinage de sa Smol.

Une première série de 50 exemplaires

J2R Dynamics indique être en train de finaliser le premier prototype représentatif de la série. Sa présentation aura lieu le 24 mai prochain à l’occasion de l’Albi Eco Race. Le jeune constructeur lancera dans la foulée une campagne de prévente pour une première série numérotée de 50 exemplaires. Avec une batterie, le tarif de base est donné pour 9 450 €. Les premières livraisons sont prévues à partir de mai 2025.

« Cette première série sera assemblée dans nos ateliers, sur le circuit automobile d’Albi. L’idée est d’éprouver les méthodes industrielles avant de passer à une production en plus grande série » nous explique Jean Madaule, fondateur de J2R Dynamics.

À lire aussi Test BMW CE 02 : notre avis complet

Michaël TORREGROSSA
Michaël TORREGROSSA

Rédacteur en chef

Suivant le marché du deux-roues électrique depuis le début des années 2000, Michaël est rédacteur en chef et co-fondateur de Cleanrider.


Tous les modèles de motos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Cinos
20 jours il y a

mouais 90km à 50km/h donc.
Si les Français hors easy-watts continuent à utiliser ces méthodes mercantilistes on ne pourra pas leur faire confiance.
A Albi les véritables performances seront visibles.

Louis
20 jours il y a

Concurrencer le BMW CE02 ? Peut-être, mais -selon moi – encore plus le Peugeot DAB (https://www.cleanrider.com/actus/moto-electrique-peugeot-les-premiers-details-enfin-reveles/)