Swan : une trottinette électrique à grandes roues et au pliage atypique

Swan trottinette électrique

Source : Shif Mobility

Débarquant de Lettonie, Shif Mobility espère conquérir l’Europe avec sa trottinette électrique Swan aux roues de 16 pouces, mais légère et surtout pratique à emmener avec soi.

Le monde de la trottinette électrique semble aimer de plus en plus les formats alternatifs. Nous l’avons suivi avec le français SMA Concept, la britannique SwiftyGo ou encore la turque Pipegun Sixteen. Un nouvel engin du genre débarque, et comme de coutume avec une origine différente. Voici donc la Swan, une trottinette électrique aux roues de 16 pouces, conçue et fabriquée en Lettonie.

Une grande trottinette pliante à la verticale et à roulettes !

Fondée dans l’État baltique, Shif Mobility a décidé d’investir sur un créneau porteur, “là où les trottinettes sont petites et instables” raconte le directeur des ventes Oskars Prieditis. Les roues 16 pouces – par 2,125 – sont donc un gage de sûreté, aux gros pneus ballon anti-crevaison et freins hydrauliques à disques 140 mm.

La Swan approche donc du monde du petit vélo électrique, avec en plus un guidon large à deux poignées de freins (rare sur les trottinettes) et une colonne direction bien épaisse, laissant espérer une certaine la solidité. La potence est aussi réglable en hauteur et pivotante, histoire de prendre moins de place en stationnement. Dans ce cas, la trottinette électrique reste pliante malgré son format atypique, avec un stockage vertical. La Swan bénéficie par ailleurs de petites roulettes, de quoi marcher avec sans avoir à la soulever.

Pourtant, le poids est convenable, la marque lettone annonçant seulement 14 kg (comme une Xiaomi 4 Go). Une des raisons se trouve dans une petite batterie de 10 Ah (360 Wh), qui n’autorise que 35 km d’autonomie théorique. Elle est au moins amovible, ce qui laisse la possibilité de prendre avec soi un second accumulateur pour allonger ses trajets. Si une option à 15 Ah existe, le moteur reste pour sa part somme toute assez classique. Intégré dans la roue arrière, il délivre 250 W de puissance nominale et 450 W en pic, ce qui est peu même si le couple est annoncé à 36 Nm.

Shif Swan Diamond
La version Swan Diamond (Source : Shif Mobility)

Le prix de la Swan n’est pas bon cygne

Reste que le point noir de la Swan c’est clairement son tarif de 2 149 € ! C’est cher pour un engin sans suspension, aux performances moyennes et non connecté (écran basique venu du monde du vélo). Une édition Diamond voit carrément la note s’envoler à 2 950 euros, avec son traitement chromé, des pneus Vee Tire, des poignées cuir, etc. Mais on imagine une belle expérience de conduite due aux grandes roues, que l’on espère essayer un jour en France !

Matthieu Lauraux
Matthieu Lauraux

Journaliste, essayeur

Au guidon de vélos depuis son enfance, vélotaffeur de longue date et voulant promouvoir des déplacements plus propres, Matthieu est un éternel curieux, avide de tester les nouveaux produits de mobilité urbaine,


Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
1 mois il y a

The scooter will be exhibited at Autonomy Mobility World Expo 2024 Stand C2! You are all welcome to come and test it.