Trottinette électrique à grande autonomie : notre top 2023 pour petits et gros budgets

C’est décidé, vous passez à la vitesse supérieure. Désormais, votre trajet quotidien sera uniquement réalisé en trottinette électrique. Reste à trouver un modèle capable de s’affranchir d’une distance importante et des contraintes quotidiennes. Voici, pour vous aider, une sélection de trottinettes électriques offrant une grande autonomie, pour différents budgets, parce que nous avons la même passion, mais pas le même compte en banque.

Des trottinettes électriques capables de couvrir au moins 30 km en hiver, peu importe la météo. Tels ont été les critères de notre sélection. Comme d’habitude, nous avons sélectionné des modèles selon 3 budgets différents. Gardez bien à l’idée que la trottinette devra vous accompagner au quotidien, matin et soir, qu’il pleuve, qu’il vente, de jour comme de nuit. On parle d’un véhicule de transport et non d’un simple jouet, ou d’un objet d’appoint utilisé sur de courts trajets. Sa batterie sera importante, mais également sa résistance à l’eau, la puissance en crête du moteur (pour les montées), le confort et la qualité des pneus. C’est parti pour notre sélection !

Budget de moins de 700 €

C’est la rentrée et visiblement les prix ont chuté. Ce sont donc 3 propositions différentes que nous vous présentons.

Inmotion Air Pro

Pour les petits budgets, la première trottinette de notre sélection est l’Inmotion Air Pro. Une batterie de 12 000 mAh en 36 volts (432 Wh), la norme IPX5 pour le châssis et IPX7  pour la batterie, une propulsion de 500W avec un frein à tambour à l’avant. Les pneus sont en 10 pouces tubeless et le poids ne dépasse pas 18 kg, ce qui la rend transportable dans les escaliers. Inmotion est réputé pour ses gyroroues. Leur incursion dans le marché en plein essor et finalement peu disputé de la trottinette électrique était logique. Elle couvrira aisément les 30 km en une charge. Comptez 799 € hors promotions et 699 € lors des remises.

Segway F65i

On enchaine par la Segway F65i. Véritable chameau, la F65i revendique les 65 km d’autonomie. Dans le monde réel, ce seront plutôt 45 km en vitesse max (donc à 25 km/h). Pneus renforcés tubeless de 10 pouces, clignotants, qualité de construction, la F65i pêche par son moteur de 400 W seulement (et 700 W en crête), logé en roue arrière. Elle peinera donc avec les côtes. À réserver aux trajets plats. Notez qu’on frôle les 22 kg, ce qui la rend difficilement transportable sur plusieurs étages. Affichée officiellement à 899 €, on la trouve régulièrement à 200 € de moins, soit 699 €.

Ninebot G30 Max version II

La Ninebot G30 Max version II est la doyenne du groupe. Réputée pour être indestructible, sa batterie a déjà dépassé les 2 000 km sans broncher chez de nombreux utilisateurs. Pour 19 kg, vous pouvez rouler sur 43 km (oui, c’est précis). Elle ne craint ni le froid, ni le chaud, ni l’eau (ce n’est pas une raison pour rouler au milieu de la lave et se baigner avec).

Propulsion avec frein avant à tambour, elle se contente de 450 W qui sont un peu limite sur les côtes de plus de 10 %. En revanche, les groupes Telegram et forums autour de ce modèles sont nombreux, les tutos pour l’améliorer également (notamment reprogrammer le contrôleur pour augmenter le couple au démarrage). Et, bien évidemment, les pièces de rechange ou d’amélioration sont très faciles à trouver (comme des suspensions avant et arrière). C’est parfois dans les vieux ride qu’on trouve les meilleures solutions. Le prix oscille entre 699 € et 799 €.

Budget compris entre 800 € et 1 000 €

Ne nous voilons pas la face, en ajoutant quelques deniers, on passe littéralement dans une catégorie supérieure en matière de prestations, mais aussi de poids.

Ninebot G2

On commence par la Ninebot G2, évolution de la G30 Max. On garde la même autonomie de 40 km, mais on ajoute une suspension à l’avant et une double suspension réglable à l’arrière. Le moteur reste à 450 W, mais passe à 900 W en crête, ce qui permet de s’affranchir de quelques petites montées. Niveau pneu et résistance, on est dans le haut du panier. Pour un tarif contenu de 799 € lors des promotions et 899 € en prix officiel. Seul bémol : le freinage à tambour à l’avant est un peu léger, mais secondé par un freinage régénératif et une excellente application pour la paramétrer.

Xiaomi Electric 4 Ultra

Vient ensuite la Xiaomi Electric 4 Ultra. Outre le design réussi, cette trottinette procure un excellent confort grâce à ses deux suspensions. Le freinage est confié à des disques, mais à câble et non hydrauliques. Les pneus tubeless 10 pouces sont excellents, y compris sur sol mouillé. Le deck est énorme et le plaisir de rouler réel. Elle est capable de couvrir 35 km réels. Comptez 999 €.

Pure Electric Advance +

 

 

Enfin, on termine avec la Pure Electric Advance +. À la différence de la Flex Advance de Pure Electric, testée sur le site, la version « Plus » n’est pas aussi compacte une fois pliée. L’espace récupéré profite à la batterie, et donc à l’autonomie, avec 35 km garantis. Côté motorisation, les 500 W sont injectés à la roue arrière. Le poids reste contenu avec 16 kg. La béquille centrale est un petit plus, l’absence de suspension est un gros moins. Comptez 999 €.

Dualtron Pop

Le choix inconnu : la Dualtron Popular (ou Pop). C’est un peu paradoxal dans la mesure où il s’agit d’une nouveauté. Cette Dualtron Pop est réservée aux riders avertis. Elle offre une autonomie gigantesque (pour le prix) de 40 km, un moteur de 1 000 W, soit le double de la concurrence, une suspension arrière. Elle répond à la norme IPX5 et permet de rouler sous la pluie. Outre son poids de 30 kg qui jure avec son format réduit, elle possède des pneus à chambre air. Préparez-vous à devoir changer cette dernière régulièrement. Néanmoins, la fiche technique proposée pour 799 € est hallucinante et la conception semble avoir été pensée pour résister.

À lire aussi Essai Dualtron Mini Special : puissante et compacte, cette trottinette électrique va faire un carton

Budget supérieur à 1 500 €

Yolo comme ne disent plus les jeunes. Le tarif est élevé, les prestations aussi. Une sélection qui ne va parler qu’à une poignée de riders. On parle ici de trottinettes nécessitant un minimum d’expérience, un équipement digne d’un motard. Les modèles sont limités à 25 km/h, c’est la loi. Au passage, il est interdit de les débrider pour un usage autre que sur terrain privé. Oubliez les légendes faisant croire qu’elles sont homologables. C’est faux et c’est inscrit sur le site du gouvernement. Ces informations étant données, entrons dans la sélection.

Ninebot P100SE

La Ninebot P100SE est la première proposition. L’autonomie est de 50 à 60 km selon que vous ayez passés ou non les fêtes de fin d’année. Le poids, de la trottinette frôle les 32 kg. Mais en échange, on bénéficie d’une finition exemplaire, d’une étanchéité à toute épreuve. Les pneus jouent également un rôle : tubeless de 10 pouces avec gelée anti-crevaison, il possède une structure qui évacue mieux la pluie. À ce tarif, les suspensions sont présentent à l’avant comme à l’arrière. Le moteur de 650 W situé dans la roue arrière prend 1 350 W en crête. Un peu chiche pour les 1799 € demandés, d’autant que le freinage reste à câble, bien qu’aidé par des étriers à deux pistons à l’avant comme à l’arrière. Mais on touche à l’une des meilleures finition du marché. Un engin qui pourra vous suivre sur les 40 km quotidiens, soit aisément 10 000 km par an.

Dualtron City

La Dualtron City. Véritable OVNI dans l’univers de la trottinette, la City cumule les bonnes idées pour un usage urbain. Outre les énormes pneus de 15 pouces, elle dispose de suspensions délivrant un confort exceptionnel. Ce duo permet de s’affranchir des nids de poules et autres creux sans le moindre problème. Un vrai gage de sécurité. Le deck est énorme, la tenue de route aisée. Elle pêche sur l’étanchéité qui n’est pas réellement le point fort de Dualtron. La batterie est amovible (chose rarissime sur les trottinettes) et évite de devoir porter les 41,2 kg de la bête. Le freinage à disques est hydraulique. Les deux défauts majeurs sont l’étanchéité qui va poser un problème quelques jours par an et les pneus non tubeless (donc à chambre à air), mais dont le diamètre et la largeur limitent les crevaisons. Ah oui, dernier point, et non des moindres, l’autonomie : comptez facilement 65 km pour un prix de 2 790 € en 60 V et 25 A.

Teverun Blade GT Plus

On termine par la Teverun Blade GT Plus. La marque Teverun peut être considérée comme le pendant « premium » de Dualtron. Pour 2 899 €, soit un bon chèque tout de même, cette trottinette propose un moteur de 1 500 W dans chaque roue. Le freinage hydraulique à disques à double piston assure l’arrêt dans une très courte distance (moyennant de bons bras, certes). Les pneu 11 pouces tubeless à structure creusée permettent de jouer hors des sentiers battus. Le couple permet de se sortir rapidement de situations compliquées. Les 65 km sont assurés, pour un poids de 36 kg qui reste raisonnable. Les suspensions sont renforcées, la garde au sol élevée. Cette trottinette permet autant de rouler au quotidien que de faire du sports dans les zones de terre (si débridée, sur terrain privé uniquement).

 

 


Tous les modèles de trottinettes électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Pyxis
8 mois il y a

Vous avez oublié la version double moteur de la pop, celle-ci est pour moi le meilleur rapport qualité/prix