Aux Pays-Bas, les ventes de vélos ont (encore) reculé en 2023

Vélo Pays-Bas

Les Néerlandais pédalent 7 fois plus que nous en moyenne (Source : Unsplash/micheile)

Avec 804 000 unités écoulées au cours de l’année 2023, le marché néerlandais du vélo a reculé de 6 % par rapport à 2022. Une baisse qui n’est toutefois pas surprenante pour les acteurs du secteur.

Au lendemain de l’euphorie post-Covid, le marché européen du vélo se contracte. Alors que de nombreux fabricants affichent des résultats négatifs, les chiffres de ventes reculent dans de nombreux pays européens. Alors que la Belgique annonçait en début d’année une baisse de 12.9 % sur l’année écoulée, les Pays-Bas accusent à leur tour un résultat négatif.

Une dynamique particulière

Véritables pionniers, les Pays-Bas restent un marché à part sur le segment du vélo. Là où la plupart des pays européens ont progressé au cours des dernières années, le marché néerlandais est en régression depuis 2021, après une année 2020 record à 1.1 million d’unités écoulées. Au final, 2023 ne déroge pas à la règle. Avec 804 000 unités écoulées, les ventes ont reculé de 6 % par rapport aux quelque 855 000 comptabilisées au cours de l’année 2022.

« Après le pic des ventes pendant la pandémie, nous nous attendions à cette baisse » note Huub Lamers, président de la section vélos de l’organisation industrielle RAI, demeurant positif quant à l’évolution du marché sur le long terme.

Plus de 450 000 vélos électriques vendus

Avec 453 219 unités vendues en 2023, soit 7 % de moins par rapport aux 486 000 unités enregistré en 2022, le vélo électrique a représenté 56 % des ventes totales de cycle. Plus chers que les vélos musculaires, ils sont vendus en moyenne 2 574 € ce qui leur permet de générer 80 % du chiffre d’affaires total d’un secteur, évalué à 1.46 milliard d’euros.

2023 Vélo électrique Vélo non électrique Cumul
Unités vendues 453 219 350 882 804 101
Prix moyen 2 574 € 832 € 1 815 €
CA global (en millions d’euros) 1192 292 1459

Sur le segment des vélos électriques, la catégorie des vélos de ville reste, de très loin, la plus populaire. Avec 380 704 unités écoulées, elle a représenté 84 % du marché en 2023. Les 16 % de marché se partagent entre les autres segments, dont celui des vélos-cargo électriques (9 000) et des speed-bikes (3 967).

En matière de projection, RAI estime que le marché pourrait rebondir, notamment grâce au développement du secteur de l’entreprise. « Il y a encore beaucoup de potentiel dans les années à venir en matière de déplacements domicile-travail, car environ la moitié des salariés n’ont pas encore accès à un vélo d’entreprise » note l’association, indiquant continuer à œuvrer à développer le secteur via des offres locatives plus attractives, tant pour le salarié que l’employeur.

Michaël TORREGROSSA
Michaël TORREGROSSA

Rédacteur en chef

Suivant le marché du deux-roues électrique depuis le début des années 2000, Michaël est rédacteur en chef et co-fondateur de Cleanrider.


Annonces

Commentaires

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ARNAUD
1 mois il y a

Les gens changent moins souvent ?

Toto
1 mois il y a

Ce qui serait autrement plus intéressant, ce serait l’évolution du nb de km parcourus en vélo, où le taux de possession d’un vélo par foyer. À 3000 euros mini le vae, c’est sûr qu’on n’en achète pas un tous les deux ans.

Last edited 1 mois il y a by Toto