Le recul des ventes de vélos électriques en 2023 fragilise l’un des plus grands fabricants européens

Jean-Luc Poncin · 5 Jan 2024 16:00 ·
La notation fitch ratings du groupe accell est dégradée

Le groupe Accell, qui regroupe les marques de vélos électriques Lapierre, Winora, Babboe, Haibike etc, est en situation de fragilité. C’est ce que traduit sa dernière évaluation par l’agence de notation financière Fitch Ratings, qui vient d’abaisser sa note de « B- » à « CCC ». En cause, le trop haut niveau des stocks consécutif à l’affaiblissement des ventes en 2023 et un bénéfice trop faible pour chaque deux-roues électrique vendu.

Alors que les ventes de vélos électriques ne cessaient de croître depuis quelques années, 2023 restera marqué par le coup d’arrêt donné à cette progression constante. Conséquence de ce ralentissement, un certain nombre de fabricants connaissent des difficultés ou se trouvent fragilisés.

C’est le cas du groupe Accell (Lapierre, Winora, Haibike, Raleigh, Babboe, etc) qui vient de voir sa note Fitch Ratings dégradée à « CCC ». Un peu comme pour les États, cette évaluation est impactante, car cela signifie que l’entreprise va probablement avoir du mal à trouver le financement bancaire nécessaire à l’accompagnement de son activité.

Vers une politique de rabais sur les prix des vélos électriques en 2024 ?

Et cela arrive au mauvais moment ! En effet, sur la base des perspectives de croissance antérieures, les différentes marques de Accell ont accru leur production et se trouvent avec des stocks importants qui obèrent la trésorerie du groupe. De plus, si le résultat global reste bénéficiaire, il a été divisé par 10 (estimation Fitch) entre 2022 et 2023. La conjonction de ces deux éléments financiers amène Fitch à craindre pour l’avenir du groupe. Notamment parce que, pour les analystes, le ralentissement du marché du vélo électrique va se traduire rapidement par une « guerre » des prix ou, à tout le moins, à la mise en place d’une politique de rabais qui ne peut que dégrader davantage la situation financière du groupe Accell.

Heureusement, à la différence, par exemple, de VanMoof, qui n’avait pu renforcer à temps son capital, les actionnaires du groupe Accell ont les reins plus solides et s’apprêtent à renforcer les quasi-fonds propres de l’entreprise à hauteur de 150 millions d’euros. De plus, un plan de réduction des stocks et d’amélioration de la marge opérationnelle est en cours de mise en œuvre. Signe supplémentaire positif, l’entreprise continue d’innover, notamment sur le champ de la durabilité de ses vélos électriques et du réemploi des batteries électriques.


Les bons plans vélos électriques

Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments