On a pu essayer le nouveau moteur vélo de Valeo : plus silencieux, toujours automatique, une petite version en préparation

Le vélo Ultima Multipath intègre désormais le moteur Valeo Cyclee v3

Présent au salon des Pro Days à Toulouse, Valeo nous a permis de réaliser quelques tours de piste sur des vélos électriques équipés de son moteur pédalier Cyclee de troisième génération. Ce Cyclee v3 se veut plus silencieux, plus connecté mais toujours aussi puissant et automatique.

Lors du CES de Las Vegas en janvier dernier, Valeo annonçait travailler sur sa troisième génération de motorisation pour vélo électrique. Pour développer son moteur Cyclee v3, Valeo s’était donné pour objectif de diminuer les frictions à l’intérieur du bloc afin d’obtenir une assistance électrique moins bruyante.

À lire aussi Le moteur à boîte automatique Valeo Cyclee devient plus silencieux et plus connecté

Car effectivement, il faut bien avouer que les moteurs Valeo Cyclee de première et seconde génération faisaient un bruit d’enfer. Autant dire que les vélos équipés de cette motorisation se faisaient entendre de loin. Cela n’enlevait en rien leurs qualités avec un énorme couple de 130 Nm, une puissance en crête de 750 W et, surtout, une boîte automatique à 7 rapports.

Le moteur Valeo Cyclee v3 testé par Cleanrider

Nous avons ainsi profité de notre passage aux Pro Days pour rencontrer l’équipe de Valeo. Cela tombait bien, l’équipementier français avait apporté avec lui quelques vélos équipés de ce moteur Cyclee v3. Nous avons ainsi pu réaliser quelques tours de piste avec un Ultima Multipath typé ville, puis avec un VTT tout suspendu Heritage Altitude.

Les sensations offertes par ce nouveau moteur Valeo sont assez proches de celles de générations précédentes. On retrouve cette assistance très vive, mais suffisamment progressive pour ne pas être déstabilisé. Le passage des vitesses automatique est toujours aussi délicieux. Le moteur s’adapte parfaitement bien aux différences cadences de pédalage, aux changements de pression exercé sur les pédales. On sent bien la signature Valeo et cette capacité à s’adapter à n’importe quel type de vélo, cargos compris.

Concernant le bruit, il y a indéniablement du mieux. Même si des tests sur un salon ne remplacent pas des sorties en condition réelles, nous avons quand même pu constater que le niveau sonore est moins élevé que précédemment. Toutefois, cela ne transforme pas le Valeo Cyclee v3 en un moteur silencieux. Très puissant et comportant une multitude d’engrenages, ce modèle reste nettement plus bruyant que ses homologues Bosch, Shimano ou Yamaha.

Un moteur Valeo Cyclee 5 vitesses en préparation

De notre avis, le problème se situe surtout sur le fait que le moteur de Valeo est surdimensionné pour la plupart des vélos classiques. Extrêmement bien adapté au monde des cargos et longtails, voire des VTT nerveux, il est peut-être trop généreux pour les vélos de ville et autres VTC.

Nous avons émis cette remarque aux équipes de Valeo qui nous ont expliqué qu’ils étaient conscients de cela. L’occasion de nous révéler qu’une version plus compacte, moins puissante et avec seulement cinq rapports était en cours de développement et proche d’être révélée – à l’automne éventuellement ? Une unité qui serait ainsi, de fait, bien moins bruyante et mieux adaptée aux vélos traditionnels.

Et de nous expliquer que l’idée initiale de Valeo était de réaliser un développement industriel par le haut. Réaliser ainsi un premier moteur très haut de gamme afin de valider la conception industrielle puis de décliner ce moteur vers le bas.

Un écran couleur qui misera sur la connectivité

Les développement ne sont d’ailleurs pas terminés. Valeo présentera son nouvel ordinateur de bord lors du salon allemand Eurobike début juillet. Nous avons pu approcher un modèle en cours de développement et force est de constater qu’il se présente plutôt bien, avec une volonté de proposer une personnalisation de l’affichage. La version définitive proposera un écran aux bords plus fins (bezel affiné) et avec un système de fixation qui lui permettra d’être facilement enlevé du support pour être apporté partout.

Régis Jehl
Régis Jehl

Rédacteur en chef adjoint

Journaliste depuis 20 ans, Régis est Rédacteur en Chef Adjoint de Cleanrider. Il est spécialisé dans les nouvelles technologies, les vélos électriques et passionné d’automobiles électriques. Une mixité d’intérêts qui lui permet d’avoir un attrait naturel pour tout ce qui touche au domaine de la transition énergétique.


Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
ARNAUD
21 jours il y a

On est dans quelle gamme de prix ?

19 jours il y a
Reply to  ARNAUD

https://ultima.dev/fr

Vous pouvez aller sur le site d’Ultima Mobility ; il y a un configurateur bien fait je trouve ;
Bon ride ……. Oliver.

ARNAUD
18 jours il y a
Reply to  burine

Merci pour l’info. Bon ride.

17 jours il y a
Reply to  ARNAUD

De rien ; ciao ; OLIVER.

21 jours il y a

J’ai essayé le Multipath by Ultima Mobility ; ce VAE c’est un pur régal ; les 130 nm : just amazing ; la finition ; l’allure ; les composants de qualité ; la posture dos droit genre vélo Hollandais ; pour affronter la ville ; pour se balader ; se promener sur des routes un peu défoncées ; dégradées ; pourries …… pour rider ce VAE est un EXCELLENT choix ; la V3 encore plus peaufinée c’est le summum. Le configurateur permet de créer SON VAE ; unique et personnalisable ; bien pensé ; bien vu. Entre Radior et Ultima Mobility ; de beaux vélos VAE made in France. Bravo et … Bon RIDE ….. OLIVER.

xavier
18 jours il y a
Reply to  burine

oui, mais pour la maintenance et la révision … peu de vélocistes sont équipés ou même connaissent cette technologie.. un frein pour l’adoption !