Sram imagine des vélos contrôlés à la voix et aux gestes : révolution ou gadget ?

Régis Jehl · 1 Août 2023 12:15 · 1
Sram Voice Control

L’équipementier Sram vient de déposer un brevet portant sur le contrôle vocal des vélos. L’intégration d’un assistant vocal permettrait ainsi de changer de vitesse en énonçant quelques mots clés. La manipulation avec un gant spécifique est également étudiée.

Un récent brevet déposé par l’équipementier étasunien Sram laisse entrevoir un futur où le changement des vitesses de son vélo passera par des commandes vocales. Plus de manettes donc pour jouer du dérailleur, mais une manipulation vocale comme on le fait avec un assistant vocal tel Google, Alexa ou Siri.

Si cela peut paraitre assez drôle de communiquer avec son vélo (« Hey vélo, mets la vitesse supérieure »), il n’est pas évident qu’il s’agisse d’une fonctionnalité pratique à l’usage. Le passage des vitesses est souvent une action que l’on réalise rapidement, de manière spontanée car le pédalage nécessite d’être plus ou moins résistif selon la topologie du terrain.

Une commande vocale doit pour sa part être dictée, interprétée par le système de reconnaissance vocale puis transmise à l’appareil, le vélo dans le cas présent. Un tel cheminement prendra nécessairement du temps, quelques secondes pendant lesquelles le cycliste restera en attente du changement de vitesse. Une latence qui enlèvera un confort certain dans les cas de figure où la rapidité d’exécution est importante.

Si la latence est un potentiel frein à la reconnaissance vocale, l’intelligibilité en est un autre. Car quel utilisateur d’assistant vocal n’a jamais pesté sur l’incompréhension de son compagnon numérique sur des requêtes parfois basiques ? Ajoutez à cela une évolution en milieu extérieur où le vent, le bruit de roulement, les moteurs des autres véhicules et autres nuisances sonores viendront perturber la captation. De quoi obtenir parfois des changements de vitesse involontaires ou mal interprétés.

Bref, pour l’heure, le simple changement de vitesse par la voix n’est sans doute pas la révolution qu’attend le marché du cycle. Ce n’est toutefois là que le simple dépôt d’un brevet, ce qui ne veux en aucun cas dire que Sram souhaite industrialiser ce système. La reconnaissance vocale sur un vélo pourrait potentiellement être utilisée pour contrôler les paramètres ou l’affichage de son vélo, mais l’utilisation des assistants vocaux d’Amazon, Apple ou Google (via des « skills ») serait alors sans doute bien plus simple à mettre en œuvre.

Des brevets pour un contrôle avec un gant connecté

Parallèlement à ces recherches, Sram a également déposé un brevet sur le changement de vitesse par geste. Le cycliste est dans ce cas équipé d’un gant connecté spécifique doté de capteurs. Pincer l’index et le pouce permettrait ainsi par exemple de passer à la vitesse supérieure, le passage à la vitesse inférieure nécessitant de pincer majeur et pouce.

Cela nécessiterait toutefois de dégager la main du guidon, ce qui n’est évidemment pas pratique pour freiner en urgence. Le fabricant imagine ainsi une alternative où le gant nécessiterait uniquement d’exercer une pression de doigt sur le guidon pour engager les rapports.

Source : Road


Les bons plans vélos électriques

Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Ffff
7 mois il y a

Un capteur d’empreinte pour déverrouiller le vélo serait bien plus utile.