Vélo électrique : Bosch fait le plein de mises à jour

Michaël TORREGROSSA · 16 Avr 2022 17:00 ·
Vélo électrique : Bosch fait le plein de mises à jour

Avec sa dernière série de mises à jour, Bosch intègre un peu plus le smartphone dans le quotidien de l’utilisateur.

Figurant parmi les équipementiers leaders sur le marché du vélo à assistance électrique, Bosch continue de faire évoluer sa gamme. Après avoir révélé en fin d’année dernière ses nouveautés 2022, le fabricant vient de déployer une nouvelle mise à jour qui introduit une série de fonctionnalités inédites.

Le smartphone devient ordinateur de bord

Devenue monnaie courante chez certains concurrents comme Cowboy, l’utilisation du smartphone en tant qu’ordinateur de bord débarque chez Bosch avec la dernière mise à jour de l’application eBike Flow. Téléchargeable via iOs et Android, celle-ci permet de s’affranchir de la traditionnelle console de commande Kiox en transformant votre téléphone en véritable ordinateur de bord. Grâce au nouveau menu « ride » de l’application, l’utilisateur peut afficher toutes les données de conduite en temps réel : vitesse, niveau de charge de la batterie, autonomie restante etc…

Pour que cela fonctionne, il faut toutefois acquérir le nouveau SmartphoneGrip. Vendu 49 euros, celui-ci est aussi compatible avec la console Kiox. Outre la transmission des données, il intègre aussi une fonction de recharge par induction ou par voie filaire, une LED indiquant visuellement si la charge est bien activée.

L’application eBike Flow intègre également une nouvelle fonction cartographique. En dehors de l’usage classique de la navigation, les utilisateurs peuvent aussi recevoir des propositions de parcours en fonction de leur profil de conduite (urbain, balade, hors-piste). Les
points importants comme les magasins de vélos ou les stations de recharge sont aussi identifiés.

L’app de Bosch s’ouvre également à d’autres applications. Si l’utilisateur enregistre ses données de conduite, celles-ci peuvent désormais être directement synchronisées avec les applications Komoot ou Strava.

À lire aussi Vélo électrique : Bafang révèle un moteur encore plus puissant

Plus de sécurité avec eBike Lock

Déjà proposée, la fonction eBike Lock évolue elle aussi pour transformer votre smartphone en véritable clé numérique. Pour que cela fonctionne, il faut bien évidemment « appairer » votre vélo et votre téléphone. Ensuite, le système s’active en « main libre ». Ce n’est que lorsque le vélo reconnaît en Bluetooth le smartphone correspondant que l’assistance est débloquée (un peu comme pour déverrouiller une Tesla). En option, la motorisation peut aussi émettre un son en cas de mouvement suspect.

Destinée à faciliter le quotidien des utilisateurs, cette fonctionnalité reste toutefois complémentaire à un antivol mécanique.

À lire aussi Essai Cowboy 3 : que vaut le vélo électrique connecté ?


Les bons plans vélos électriques

Tous nos modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments