Vélo électrique : une croissance exponentielle attendue d’ici 2035

Deutschland, Hamburg, Speicherstadt, Brücke, Pärchen mit E-Bikes

Selon une étude de McKinsey, les vélos électriques devraient connaitre une croissance exponentielle en Europe au cours des dix prochaines années, passant le cap des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Rien n’arrête la petite reine électrique ! Si les ventes 2023 ont reculé après le pic des années post-covid, le marché va considérablement s’accélerer au cours des prochaines années. Selon un nouveau rapport publié par McKinsey, les vélos électriques représentent aujourd’hui 37 % du marché européen de la micromobilité. Une part qui devrait atteindre 50 % d’ici à 2035.

Si McKinsey a revu à la baisse ses prévisions, tenant compte des difficultés du marché, la croissance attendue n’en demeure pas moins considérable. Alors que la valeur du marché de la micromobilité en Europe devrait atteindre 205 milliards d’euros en 2035, le secteur du vélo électrique devrait représenter à lui seul plus 100 milliards d’euros, soit cinq fois plus qu’en 2022.

« Le marché est en transition vers une consolidation. Nous constatons actuellement une plus grande concentration sur la rentabilité, comme l’efficacité opérationnelle. Alors que l’industrie continue de s’efforcer de restructurer l’offre, le nombre de déplacements effectués avec des produits de micromobilité continue d’augmenter » a déclaré Darius Scurtu, expert au McKinsey Center for Future Mobility (MCFM).

L’Europe leader de la micromobilité

Sur un marché mondial qui devrait atteindre 485 milliards d’euros en 2035, l’Europe reste en pôle position devant la Chine et un marché américain qui peine à réellement démarrer. Une dynamique portée par des politiques particulièrement favorables.

« L’Europe prévoit une transition rapide, car ce sujet est en tête de l’agenda de nombreuses villes. En outre, les régulateurs jouent un rôle proactif dans la réglementation de la micromobilité. Beaucoup d’entre eux ont mis en œuvre ou mettront bientôt en œuvre toutes sortes de réglementations propices pour accélérer la transition mobilité qui profite à la micro mobilité. Ces réglementations contribueront également à l’augmentation des ventes de vélos électriques » analyse le responsable de McKinsey.

La France dans le « Top 5 » des marchés clés en Europe

Selon McKinsey, le développement de la micromobilité va se concentrer sur 5 marchés clés : Allemagne, Espagne, France, Pays-Bas et Royaume-Uni. Représentant aujourd’hui 48 % de la valeur globale du marché européen, ils devraient franchir le cap des 50 % dès 2025.

Cette augmentation globale de la valeur du marché est également impulsée par les exigences croissantes des utilisateurs. Selon McKinsey, les propriétaires actuels de vélos électriques sont prêts à dépenser en moyenne 9 % de plus pour leur prochain achat.

L’enjeu de la sécurité

Pour McKinsey, le volet sécurité revêt une importance majeure dans l’adoption du vélo, qu’il soit musculaire ou électrique. Des pistes cyclables plus nombreuses et mieux conçues, des intersections plus sûres… l’infrastructure jouera un rôle clé dans cette transition, notamment vis-à-vis de celles et ceux qui n’ont pas encore été convertis au vélo.

Michaël TORREGROSSA
Michaël TORREGROSSA

Rédacteur en chef

Suivant le marché du deux-roues électrique depuis le début des années 2000, Michaël est rédacteur en chef et co-fondateur de Cleanrider.


Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Pyr
25 jours il y a

Toujours aucune considération ni information sur le marché des tricycles Couchés à pédalant ou à mandalage qui se développent en Allemagne, Pays Bas Tchèquie Uk et surtout aux USA pour les personnes senior et/ou handicapées mais très peu en France par absence d’articles et de présentation par la presse spécialisée à la population française.

26 jours il y a

Bonjour Michaël

Pourriez-vous me donner le titre exact ou référence du rapport de Mc Kinsey dont vous vous référer pour votre article ?

Merci par avance

ARNAUD
27 jours il y a

Une fois les infrastructures adaptées enfin pour rouler en vélo en toute sécurité y’aura plus de freins … les accidents entre voiture et cyclistes sont pour la plupart mortels..