ebike-generation.com devient cleanrider.com

Comment optimiser l’autonomie de son vélo électrique ?

Adeline ADELSKI · 21 Jan 2021 12:00
Comment optimiser l’autonomie de son vélo électrique ?

Souvent, les constructeurs de vélos à assistance électrique indiquent une fourchette assez large de durée d’autonomie de la batterie. Il arrive même que certaines marques affichent « de 20 à 80 km » ! Si vous voulez tirer le meilleur profit des capacités de la batterie de votre vélo électrique, il suffit d’en comprendre le fonctionnement, et de garder en tête les quelques conseils suivants.

Toujours bien gonfler les pneus de son vélo électrique

Cela parait peut-être évident pour le confort et la sécurité, mais rouler avec des pneus bien gonflés permet aussi d’économiser la batterie de votre vélo. Un pneu sous-gonflé aura plus de résistance sur le bitume, et nécessitera davantage d’assistance électrique, ce qui joue sur l’autonomie de la batterie.


 

Rouler léger pour rouler plus longtemps

La capacité de la batterie dépend du poids que le vélo devra supporter. Ainsi, les cyclistes les plus lourds devront recharger leur vélo électrique plus souvent que les poids plumes. Pour une batterie de 300 Wh, par exemple, l’autonomie moyenne est de 60 km pour un utilisateur de 60 kg, et de 40 km s’il pèse 100 kg. Bien sûr, il n’est pas question de vous mettre au régime pour optimiser votre batterie, mais évitez de surcharger le vélo pour bénéficier d’assistance électrique sur une plus longue distance !
 

Choisir avec soin son mode d’assistance et sa vitesse

La batterie du vélo électrique se décharge plus rapidement si vous utilisez l’assistance. La plupart des vélos électriques commercialisés en France ont plusieurs modes, dont un mode économique qui réduit celle-ci au minimum pour maximiser la durée de la batterie. 

Le meilleur moyen de profiter d’une bonne autonomie reste de ne pas utiliser l’assistance électrique lorsqu’elle n’est pas indispensable, ou du moins de la réduire sur les terrains plats. En revanche, en montée, utilisez le niveau d’assistance le plus élevé. La vitesse à laquelle vous roulez se répercute aussi sur l’autonomie de votre vélo électrique : le mieux est de démarrer à faible vitesse, de changer de rapport en accélérant, et d’éviter de rouler en surrégime.

 

Sur le même sujet

Decathlon dévoile son futur vélo cargo électrique !
Vélo électrique : Schaeffler présente un système d’entraînement révolutionnaire
BMW Amby : une moto et un vélo électriques révélés à Munich
Cake Makka : l’étonnant scooter électrique suédois

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments