Bosch ajoute gratuitement de l’IA sur les vélos électriques pour plus de plaisir au guidon

Présent au salon Eurobike qui se déroule actuellement à Francfort, l’équipementier allemand Bosch a dévoilé ses nouveautés logicielles. Accessibles à tous les possesseurs de vélos électriques à moteur Bosch connecté, ces nouveautés font la part belle à l’intelligence artificielle (IA) pour obtenir une gestion des itinéraires et de la batterie plus précises.

Bosch continue de faire évoluer son écosystème logiciel. Les nouvelles fonctionnalités gratuites sont ainsi centrées sur le plaisir de conduire et cela se traduit par l’arrivée de l’intelligence artificielle – un nom un peu ronflant pour parler d’algorithmes optimisés – au sein de l’application eBike Flow. Gregor Dasbach, vice-président Digital Business chez Bosch eBike Systems explique ainsi que « le Connected Biking, c’est l’avenir. C’est en fusionnant l’expérience physique et le monde numérique que nos systèmes VAE révèlent tout leur potentiel » et d’ajouter qu’« avec l’intégration de l’IA, nous franchissons résolument une nouvelle étape dans le développement et créons une valeur ajoutée précieuse pour les utilisateurs : le VAE apprend au fil des kilomètres, devenant au passage un compagnon intelligent et connecté ».

Un système d’IA en apprentissage continu pour plus de précision sur l’autonomie

Dans la pratique, cela prend tout d’abord la forme de l’arrivée de la fonction Range Control. Basée sur l’IA, cette nouveauté permet de faciliter la planification des sorties à vélo. Le cycliste planifie son itinéraire depuis l’application eBike Flow et celle-ci indiquera le pourcentage de batterie qu’il restera à la fin. Cela semble être assez ordinaire, mais il s’agit en réalité d’un système à apprentissage continu : l’IA de Bosch analyse ainsi les sorties effectuées par le cycliste afin de comprendre ses habitudes (effort appliqué, vitesse moyenne selon la pente etc) pour proposer des prédictions de plus en plus précises au fil des sorties.

Pour aller plus loin, eBike Flow proposera également de définir le niveau de batterie minimal souhaité à destination. À ce moment, le système adapte l’assistance électrique afin d’économiser plus ou moins la batterie pour arriver au niveau souhaité à la fin de la sortie. Un mode tout automatique qui, là aussi, sera plus précis au fil des sorties, le système apprenant au fur et à mesure à mieux connaitre le cycliste.

Et pour pousser le bouchon un peu plus loin encore, il devient aussi possible de définir l’heure d’arrivée souhaitée. Bosch explique que « à cet effet, une analyse du comportement de pilotage antérieur sur des itinéraires similaires est utile. De plus, les utilisateurs de VAE bénéficient de suggestions d’itinéraires personnalisées : le système intelligent sait par exemple quels types de routes, quel terrain ou quelles pentes sont préférés et à quelle vitesse, et fait une recommandation d’itinéraire correspondante. »

Le plein de nouvelles fonctions dans eBike Flow

D’autres fonctionnalités arrivent aussi, à commencer par le « Niveau de charge actuel », qui permet de suivre, en direct sur l’application mobile eBike Flow, le niveau de la batterie en cours de charge. Un point intéressant pour savoir si la recharge est bientôt terminée ou non. La « Navigation avancée », c’est-à-dire le guidage GPS sur les écrans Kiox 300 et Kiox 500 s’enrichit également avec l’affichage des routes secondaires. Deux fonctions qui sont néanmoins réservées aux abonnés du service Flow+ de Bosch.

Les férus de statistiques en tout genre seront par ailleurs servis avec l’arrivée de données plus poussées sur les sorties effectuées, avec par exemple la possibilité de voir des datas sur l’utilisation de l’ABS, des modes d’assistance o encore de la part de puissance.

On note par ailleurs l’arrivée d’un mode d’assistance nommé Eco+, qui assistera légèrement le cycliste et qui sera en mesure de couper toute assistance lorsque nécessaire – sur du plat, en descente, etc. De quoi aborder sereinement des sorties de grande ampleur. Un mode qui sera parfait sur les vélos légers ou de route notamment.

L’écran Purion 200 devient personnalisable

Enfin, nous avions déjà fait part de nos états d’âme sur l’impossibilité de personnaliser l’affichage de l’écran Purion 200, rencontré lors de nos tests des vélos Moustache Mardi 26.4 et Cube Hybrid One. Bosch semble avoir entendu ces remontrances – nous n’étions pas les seuls à les faire – et donne désormais la possibilité d’ajouter et de supprimer des contenus depuis l’application eBike Flow afin d’avoir un affichage configuré aux petits oignons.

Ces différentes nouveautés seront déployées entre juillet et août. Et comme toujours, la plupart sont gratuites et accessibles en mettant simplement à jour l’application Bosch eBike Flow.

Régis Jehl
Régis Jehl

Rédacteur en chef adjoint

Journaliste depuis 20 ans, Régis est Rédacteur en Chef Adjoint de Cleanrider. Il est spécialisé dans les nouvelles technologies, les vélos électriques et passionné d’automobiles électriques. Une mixité d’intérêts qui lui permet d’avoir un attrait naturel pour tout ce qui touche au domaine de la transition énergétique.


Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
cinquecento
15 jours il y a

Oui mais pour le système « intelligent » de Bosch fonctionne, encore faudrait-il que les fonctions de bases soient efficientes !

j’en ai un, et l’horloge est incapable de rester… à l’heure.