Ce VTT électrique aux allures de moto annonce une autonomie record

La rédaction · 28 Oct 2021 7:18
Ce VTT électrique aux allures de moto annonce une autonomie record

L’entreprise Braih lance son premier vélo tout-terrain électrique. Zoom sur ce deux-roues doté d’une autonomie de 184 km et d’un système de recharge piloté par Bluetooth…

Le constructeur espagnol Braih vient de présenter son premier VTT électrique. Baptisé Super e-Bike, celui-ci est disponible sous la forme d’une édition spéciale déclinée en deux versions, la « RC1 Startingline Edition » et la « RC1-R Startingline Edition ». Chacune est limitée à 150 unités numérotées.

Assemblé à la main dans l’usine barcelonaise du constructeur, ce nouveau vélo électrique offre des performances qui dépassent celles de la plupart des modèles proposés actuellement sur le marché.

184 km d’autonomie

Basé sur un châssis en aluminium 6082-T6 , le Super e-Bike est équipé d’un moteur électrique Bafang MM G510 à aimant permanent. Conforme à la réglementation européenne, il offre 250 watts de puissance avec une assistance limitée à 25 km/h. Ce moteur délivre 114 Nm de couple et possède 9 modes d’assistance. Il est alimenté par une batterie de 1254 Wh dont l’autonomie maximale est annoncée à 184 km.

Un système de recharge original

Une autre particularité du Super e-Bike réside dans sa technologie de recharge par Bluetooth. Grâce à ce système géré via l’application mobile de Braih, le nombre de cycles de recharge diminue et la batterie reste protégée. Cela permet donc de prolonger sa durée de vie utile.

À réserver sur le site web du fabricant

Les deux versions du Super e-Bike sont actuellement réservables sur le site web de son constructeur (www.braihbikes.com). Leur livraison débutera à partir du 1er décembre 2021. Ils sont disponibles en 4 tailles (S et M avec des roues de 24 pouces, ainsi que M-L et L-XL avec des roues de 27,5 pouces). La « RC1 StartingLine Edition » coûte 6590 euros et la « RC1-R StartingLine Edition » 6990 euros. Les deux modèles sont garantis 5 ans.

Sur le même sujet

Essai Piaggio 1 : un scooter électrique pas cher et 100 % citadin

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Elgege
1 mois il y a

Si seulement les amateurs de vroum-vroum du dimanche pouvaient l’adopter, ils pourraient toujours déglinguer les chemins mais en silence, quel pied…