Vélos électriques reconditionnés : face à cette tendance de fond, nous avons visité le centre de remise en état de Projet Boussole

Reconditionnement vélo électrique Moustache Samedi 27 Off

Notre cobaye du reconditionnement, un Moustache Samedi 27 Off. (©Cleanrider/M. Lauraux)

Le vélo électrique reconditionné est une tendance de fond qui prend de l’ampleur, avec l’accélération de l’émergence d’acteurs spécialisés depuis 2020. Nous avons rencontré Projet Boussole, spécialiste français du reconditionnement de vélos qui nous a ouvert les portes de son atelier.

Le vélo électrique reconditionné est une solution malheureusement encore peu connue du grand public. Pour autant, c’est une excellente alternative à l’achat d’un vélo neuf – le tarif est nettement moins élevé – ou d’un vélo d’occasion acheté à un particulier – il y a ici des garanties. Et si Upway fait figure de leader dans le domaine, d’autres acteurs sont également implémentés en France. C’est notamment le cas de Projet Boussole qui nous a fait découvrir son nouvel atelier de reconditionnement de vélos. De quoi prendre la mesure de cette solution écologique et économique.

Projet Boussole, c’est quoi ?

L’aventure du fondateur Hugo Borrin a démarré fin 2020. Ce jeune entrepreneur ne vient pas du monde du cycle. L’idée de se lancer dans le reconditionnement a germé lors de sa recherche de vélo sur les petites annonces. “C’est difficile, on ne sait jamais quelle qualité on va trouver et comment son propriétaire l’a entretenu”, raconte-t-il.

Vélos électriques reconditionnés Projet Boussole
Des vélos reconditionnés par Projet Boussole. (©Cleanrider/M. Lauraux)

Le but est donc de proposer un vélo d’occasion ayant un état proche, voire comparable à celui d’un vélo neuf. Et pourquoi Projet Boussole ? “Je voulais aller en dehors des appellations « cycles quelque chose », alors que la boussole fait sens par rapport à l’aventure, portée par le VTC avec lequel on a débuté, en parallèle des vélos de ville” précise Hugo.

Les premiers reconditionnements ont donc eu lieu sur d’anciens vélos de particuliers, souvent vintages. Mais très vite, les professionnels ont alimenté l’activité, au travers de partenariats. “On achète à tous types d’acteurs, comme des modèles d’exposition ou des vélos électriques en leasing provenant de sociétés comme Zenride ou Tandem” explique le patron, “on a également des modèles neufs de déstockage, du zéro kilomètre qu’il faut remettre en état”.

Reconditionnement vélo électrique Projet Boussole showroom
Projet Boussole et ses nouveaux locaux à Clichy-la-Garenne. (©Cleanrider/M. Lauraux)

Parmi ces vélos, beaucoup sont électriques, mis à disposition de salariés comme des vélos de fonction, sur 2 à 4 ans en général. Désormais, Projet Boussole s’attaque à toutes les catégories, même les VTTAE, de randonnée ou de route. Nous avons effectivement croisé de tout : un néo-rétro 1886 à moteur Zehus, un urbain mécanique Gazelle, un Orbea Keram, ou encore un cargo Bakfiets.

Comment se passe le choix des vélos

L’équipe de Projet Boussole, c’est désormais sept personnes. “Chacun a son expérience, mais on forme tout le monde sur toutes les tâches afin d’être plus flexible et polyvalent” précise Hugo Borrin, qui recrute tous types de profils, “le métier de mécanicien croît en réputation, mais on fait également confiance aux reconvertis sans expérience.”

Avant de reconditionner un vélo électrique, il faut trier l’offre et faire des choix. “On vise surtout les cyclistes urbains dans notre sélection de vélos” continue le fondateur de Projet Boussole. “Et pas de restriction dans le choix des moteurs, même s’il y a une prédominance de Bosch et Shimano que nous connaissons bien.” En effet, nous avons constaté la présence d’un vélo Eovolt au bloc arrière chinois ou d’un Cannondale à moteur Mahle.

Electrification vélo Projet Boussole
Une électrification en cours d’un vélo d’occasion. (©Cleanrider/M. Lauraux)

“Chez les électriques, on blackliste les vélos intégrés type Vanmoof ou Angell car [ils sont] trop difficiles à réparer et aux pièces non standard” poursuit-il. Aussi, la firme francilienne s’abstient de traiter les marques uniquement vendues en ligne et sans aucun SAV, ayant toujours en tête le besoin du client.

Bien sûr, Projet Boussole a pour objectif de maintenir ses finances. “Nous sommes rentables” confie Hugo. L’équipe vient de déménager dans ses nouveaux locaux de Clichy (92) voilà quelques mois, et a pour objectif d’ouvrir un second atelier. La marge serait par ailleurs plus élevée sur les vélos électriques, ce qui expliquerait en partie leur présence en nombre dans le showroom que nous avons pu visiter.

Vélo électrique Projet Boussole Jean Fourche
Des vélos neufs comme ce Jean Fourche, vitrine du kit d’électrification Virvolt. (©Cleanrider/M. Lauraux)

En marge du reconditionnement de vélos, les activités consistent aussi en la réparation et l’électrification de vélos mécaniques. Chaque cycliste peut trouver son bonheur, et même du neuf. En effet, on croise le Jean Fourche électrique, doté du kit d’électrification Virvolt que propose Projet Boussole. “Nous mettons en avant le Made in France, la durabilité et les kits de notre électrification” avance Hugo.

Comment reconditionner un vélo électrique ?

Pour se rendre compte dela réalité du reconditionnement d’un VAE, en opposition à une simple réparation ou révision, nous avons assisté à la réception puis le traitement d’un modèle. Cocorico, il s’agit d’un Moustache Samedi 27 OFF, un ancien VTT électrique du fabricant vosgien iconique. Provenant d’un loueur spécialisé dans la location en entreprise, ce vélo électrique a environ 3 ans et Projet Boussole a pour objectif de lui redonner une seconde vie.

Reconditionnement vélo électrique Moustache Samedi 27 Off
Notre cobaye du reconditionnement, un Moustache Samedi 27 Off. (©Cleanrider/M. Lauraux)

Tout commence par un diagnostic complet. Deux parties sont à distinguer : la partie cycle commune à celle d’un vélo mécanique et la partie électrique spécifique au VAE. L’opération prend de 10 à 30 minutes sur la partie cycle, selon le modèle. “C’est 70 % du reconditionnement” ajoute Hugo qui nous explique étape après étape les vérifications.

Cadre, roues, transmission, freins, toutes les pièces sont examinées et contrôlées par le mécanicien. Exemple, le cadre est inspecté avec une puissante lampe pour détecter rayures et coups subits. Les griffures peuvent être rattrapées à l’aide d’une peinture proche de celle d’origine. Le dérailleur, la chaîne ou encore la cassette sont pour leur part démontés pour en vérifier l’état d’usure.

Si les bons éléments sont nettoyés et remontés, lorsqu’un composant est défaillant, le mécanicien doit commander une pièce de remplacement. Les pièces d’origine sont privilégiées, mais un recours à des pièces compatibles peut être nécessaire lorsque l’originale n’est plus produite ou disponible dans le commerce. Dans ce cas, elle doit être au plus proche des caractéristiques et compatible avec le vélo électrique.

Comment reconditionner un vélo électrique ?

Cas concret, le vélo électrique Moustache reconditionné devant nos yeux nécessitait un remplacement de cassette, une pièce non disponible en stock sur place. Nous n’avons donc pas pu assister au remontage, qui est normalement suivi du nettoyage intégral du vélo. Les composants sont aussi concernés, et passent même dans un bac à ultrasons !

Quant au système électrique, le mécanicien passe par un logiciel de diagnostic, ici spécifique à Bosch pour le moteur Performance Line de ce VTT Moustache. Idem pour la batterie : le logiciel permet de connaitre l’état de santé des cellules, de prendre connaissance du nombre de cycles et même de voir la capacité utile restante. Cela est rare, mais lorsque la batterie est dans un état de santé jugé insuffisant, elle est envoyée elle-même en reconditionnement ou tout simplement remplacée.

Vient ensuite l’étape du test en conditions réelles. Ce n’est qu’à ce moment-là que les derniers problèmes de fourche, de pédalier, de dérailleur ou de freins peuvent être décelés. Enfin, après toutes ces étapes, le vélo est considéré comme reconditionné. Il sera alors remis en vente. “Entre l’achat du vélo et la disponibilité, il peut se passer entre 24 heures et quelques jours” confie Hugo Borrin.

Vélo électrique reconditionné : quel prix, comment acheter ?

Dans notre cas d’étude, le Moustache Samedi 27 off, est vendu à 3 299 € neuf. En reconditionné, il est proposé à 2 499 €, soit une remise de 25 %. À cela, Projet Boussole propose une garantie d’un an. Et on n’oublie pas les aides à l’achat, nationales ou locales comme 400 € en Île-de-France.

Chez Projet Boussole, il est possible de se rendre directement dans l’atelier de Clichy (92) pour réaliser un essai avant achat. La marque dispose également de son site web, mais ouvre son spectre de clients potentiels chez Le Bon Coin, Barooders et Decathlon.

L’entreprise est encore un petit poucet avec plusieurs centaines de vélos vendus par an, un volume en hausse constante. “Le marché du vélo d’occasion se structure depuis quelques mois en France” analyse Hugo. Le poids lourd du secteur est Upway, tandis que d’autres rivaux ont bourgeonné, à l’instar de Decathlon 2nde Vie, Ciklet, Loewi ou Mint Bikes.

Découvrir les vélos Upway

Matthieu Lauraux
Matthieu Lauraux

Journaliste, essayeur

Au guidon de vélos depuis son enfance, vélotaffeur de longue date et voulant promouvoir des déplacements plus propres, Matthieu est un éternel curieux, avide de tester les nouveaux produits de mobilité urbaine,

L’affiliation chez Cleanrider

Ce contenu vous est proposé par nos rédacteurs. Il est possible que cet article comprenne des liens d'affiliation : l'e-commercant pourra alors nous reverser une commission lors de l'achat d'un article. Pour vous, rien ne change. Les prix indiqués dans cet article sont susceptibles d'être modifiés.

En savoir plus


Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments