Easybike devient le Groupe Rebirth et élargit son spectre

Adeline ADELSKI · 1 Juil 2022 17:00 · 0
Easybike devient le Groupe Rebirth et élargit son spectre

Le groupe Easybike, fondé en 2005 par Grégory Trébaol et à la tête des marques Easybike, Matra et Solex, renaît sous le nom de Groupe Rebirth. Le spécialiste français de la conception et la fabrication de vélos électriques continuera de faire vivre les marques iconiques tout en redonnant vie à des sites industriels en France.

Rester à la pointe des tendances de la mobilité

« Alors que le groupe Easybike s’est concentré sur des segments électriques, le Groupe Rebirth s’élargit. Il souhaite s’atteler à redonner vie à des technologies ou des sites industriels en France pour permettre d’améliorer la supply chain du groupe, mais pas que. La stratégie est d’accompagner des groupes de distribution ou d’autres marques dans leur phase de conception et de fabrication. »

Sur son site de production entièrement dédié à la mobilité électrique à Saint-Lô (Manche), le Groupe Rebirth tire profit de chaînes d’assemblage, cabines de peinture, pistes d’essai et d’un bureau d’études interne. Les équipes gèrent la conception, le design et le prototypage des vélos électriques de demain, en plus d’un deuxième site en région parisienne et d’une unité de production de cadres en carbone destinés à la haute performance.

Lire l’interview réalisée l’année dernière de Grégory Trébaol, président du Groupe Rebirth.

À lire aussi Le nouveau Solex électrique arrivera en 2023

eSolex

 

À lire aussi Le nouveau Solex électrique arrivera en 2023

 

 

Tous nos modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments