Employeurs, développez la culture vélo de votre entreprise

Adeline ADELSKI · 16 Mar 2022 15:20 ·
Employeurs, développez la culture vélo de votre entreprise

Grâce au programme Objectif Employeur Pro-Vélo, recevez entre 4 000 et 10 000 € pour vous aider à déployer des équipements et services autour du vélo à destination de vos salariés. Une opération menée par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), avec le soutien de l’ADEME.

Promouvoir le vélo pour le bien-être des salariés

Les salariés qui vont à vélo au travail sont plus en forme, plus opérationnels et moins souvent en arrêt maladie, d’après une enquête menée par Ekodev en 2019. La Qualité de Vie au Travail et la prévention des risques psychosociaux est aujourd’hui au cœur des stratégies des entreprises et la FUB l’a compris. En créant ce nouveau programme Objectif Employeur Pro-Vélo, financé par les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), la Fédération propose aux entreprises un accompagnement complet sur environ un an. Il comprend :

  • un autodiagnostic, qui évalue le niveau de maturité pro-vélo de l’entreprise ;
  • des conseils pour améliorer la politique cyclable de l’établissement ;
  • des primes pour mettre en place des services, équipements, accompagnement et conseils ;
  • l’évaluation des mesures mises en place ;
  • la labellisation Employeur Pro-Vélo.

Ce programme, qui prendra fin à la fin de l’année 2023, vise à labelliser 4 500 entreprises et à cofinancer 25 000 places de stationnement de deux-roues.

À lire aussi Vélo électrique : Goodwatt offre un mois d’essai aux salariés

Qui peut bénéficier du programme Objectif Employeur Pro-Vélo ?

Tous les employeurs privés ou publics établis en France. Le montant des primes dépend de la taille de l’entreprise.

 

Les prestations prises en charge par le programme

Objectif Employeur Pro-Vélo propose de cofinancer plusieurs actions en faveur de la mobilité à deux-roues, à hauteur de 40 à 60% de leur montant (avec un montant plafond pour certaines prestations).

  • La création d’équipements de stationnement de vélo (prime de 40% du montant HT) : attaches, abris, consignes, etc.
  • La formation des collaborateurs à la pratique du vélo (prime de 60 % du montant HT) : remise en selle, conduite aux abords du lieu de travail, prise en main d’un vélo à assistance électrique, bonnes pratiques et code de la route.
  • La maintenance et réparation des vélos (prime de 40 % du montant HT) : contrôle technique des vélos personnels des employés, entretien et réparation, atelier d’autoréparation
  • Conseil (prime de 60 % du montant HT) : diagnostic mobilité axé sur le vélo, formation et outillage de la personne référente mobilité, élaboration d’un plan d’actions pro-vélo, préparation à la labellisation.

À quoi sert le label « Employeur Pro-Vélo » ?

Décliné en trois niveaux, ce label valorise les entreprises ayant une politique volontariste pro-vélo. Décerné pour une période de 3 ans renouvelable, il prouve aux salariés et aux candidats la démarche RSE de l’entreprise.

La FUB, qui travaille à l’élaboration du label Employeur Pro-Vélo depuis 2019 avec l’ADEME, précise : « Le label distingue les employeurs privés et publics établis en France, et dispose d’une approche holistique : il incite non seulement les employeurs à proposer des aides vélo (incitations financières) et des services (vélos de service, de fonction, réparations, formations, événements…) à leurs collaborateurs, mais aussi à encourager leurs clients, leurs publics et leurs fournisseurs à utiliser la bicyclette comme mode de transport principal. »

Pour plus d’informations sur le programme, consultez le site Employeur Pro Vélo.


Les bons plans vélos électriques

Tous nos modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments