Exclu : Bikle, du nouveau pour la marque française de vélo électrique

Gaëlann Schwoerer · 8 Juil 2023 17:30 · 4
Cédric Collao, Tristan Burgaud et leur Bikle

Cédric Collao, Tristan Burgaud et leur Bikle

Faire un vélo électrique, durable et à l’allure vintage, il fallait y penser. Cedric Collao et Tristan Burgaud s’en sont donné le défi en développant le Bikle. Ils nous expliquent tout dans cette interview.

« Ils voulaient changer d’air »

Passionnés de véhicules anciens et de collections, c’est dans leur garage que le projet est né. Avant ça, Cédric Collao était responsable projet chez Lazareth Auto Moto et Tristan Burgaud était ingénieur et chef de projet technique chez Sud Industrie Service. Ils voulaient changer d’air et se sont donc lancés dans cette aventure.

Bikle, c’est une entreprise avec des valeurs bien définies. Ce n’est pas pour rien qu’elle a été nommée « Initiative remarquable » il y a peu. Les matériaux qui composent les différentes parties sont choisis pour leur résistance ; les artisans qui les conçoivent sont situés dans un rayon de 55 km autour d’Annecy, lieu d’assemblage du vélo.

« On souhaite réellement rester dans ce périmètre, fabriquer local est l’une des valeurs fondamentales de notre entreprise », nous confirme Cédric. Le cadre est 100 % français, la selle est réalisée à la main, et le deux-roues ne déborde pas de technologie non nécessaire à son utilisation.

Un vélo électrique personnalisable

Bikle, c’est aussi un vélo électrique qui s’adresse à tous. Idéal pour une balade sur les bords du lac comme pour rider à toute allure pour les amateurs d’adrénaline, il est 100 % personnalisable.

Au menu, un moteur 48 V d’une puissance de 750 ou 1000 W selon vos goûts et une batterie lithium-ion disponible en 40-80 km d’autonomie ou 60-120.

Le festin ne s’arrête pas là, vous pouvez également choisir la couleur, la selle, les éclairages, le type de guidon. Mais aussi le cadre (rigide, suspendu ou tout suspendu), le système de freinage (mécanique, hydraulique), les pneus et tout un tas d’autres trucs géniaux comme le porte-surf ou la sonnette Captain America. Vous aurez même la possibilité de transporter une deuxième personne ou de fixer un porte-bébé sur l’arrière.

Rendez-vous sur le site pour configurer le modèle de vos rêves, et, qui sait, craquer pour son authenticité.

Cédric Collao, Tristan Burgaud et leur Bikle
Cédric Collao, Tristan Burgaud et leur Bikle

« Le sourire Bikle »

Le tarif d’entrée de gamme du bolide est de 2 999 €, variable en fonction des options que vous aurez choisies. Il est disponible à la précommande, et est généralement livré dans les 20 jours.

En plus de s’adapter parfaitement à la demande de chacun, ce système est écologique, économique et pratique. Il permet de ne pas surproduire, de ne pas avoir de perte ni de stock et d’offrir un rapport qualité-prix des plus intéressants pour un vélo fabriqué en France.

La machine aux allures de petites motos en a déjà séduit plus d’un, plus de 300 même. Et quand on se penche sur les avis Google, on comprend pourquoi : « La qualité est au rendez-vous », « Du style, du confort et un service au top », « On retrouve le feeling d’une moto mais en vélo ! ».

En clair, des clients satisfaits pour le plus grand bonheur des fondateurs : « Ce qu’on aime voir, c’est le sourire Bikle. Au premier coup de pédales et après quelques kilomètres, les gens reviennent vraiment contents ! ».

Cédric Collao, Tristan Burgaud et leur Bikle
Cédric Collao, Tristan Burgaud et leur Bikle

Une conception artisanale

Un vélo durable qui a de la gueule : c’est sur ces 2 critères que la bécane a été imaginée. « Ce qui nous intéressait, c’était la partie durabilité. On a constaté l’arrivée du SmartBike, un vélo super connecté. On a fait le rapprochement avec les smartphones qu’on change bien trop rapidement, et cette vision ne nous a pas réjouis. C’est comme ça qu’on a voulu créer un produit simple et facile à réparer pour le rendre durable ».

Et pour que sa révision soit accessible aux professionnels, voire aux bricoleurs, la team a misé sur des matériaux et une technologie simple. « On a conçu notre Bikle à partir de l’expérience des artisans locaux. Cela a permis d’une part de ne pas perdre de temps dans la création, mais également de pouvoir le remettre à neuf partout ».

Prendre soin de son biclou

Au sujet de l’importante autonomie, Cédric nous explique : « Plus la batterie est grosse, plus elle offre d’autonomie et moins elle nécessite de recharge. Cela participe à la durabilité du produit puisque la vie d’une batterie est déterminée principalement par le nombre de cycles de décharges/recharges qu’elle va faire ». De plus, les cellules lithium sont interchangeables, ce qui permet de reconditionner le pack à l’infini.

Sur sa chaine YouTube, l’équipe nous montre comment prendre soin de son bijou au quotidien. Changer ses plaquettes de frein, vérifier l’usure de la chaîne et la remplacer : tout est conçu pour que ce dernier perdure dans la famille le plus longtemps possible.

« On reste dans le concept des vieilles motos, on imaginait un produit qu’on pourrait donner à nos enfants qui le donneraient eux-mêmes à leurs propres enfants… », nous confie Cédric. C’est d’ailleurs le chemin inverse qu’il a réalisé en livrant sa première commande de suspendu à son grand-père.

Un vélo pensé pour son confort

On l’a bien compris, le Bikle est un vélo durable, design, mais qu’en est-il du confort ? « C’est un vélo que l’on module petit à petit en prenant en compte l’expérience des utilisateurs. On a maintenant environ 300 vélos en circulation, ce qui nous permet d’avoir du recul. On a eu des demandes pour élargir la selle par exemple. On a aussi réfléchi à un système de pédalier assez avancé pour libérer de la place au niveau des pieds et pouvoir les poser par terre, qu’on mesure 1,80 ou 1,50 m ».

Le confort, les deux partenaires sont bien placés pour en parler puisque tous deux roulent avec leur propre Bikle quotidiennement : « Tristan l’utilise depuis le début car il avait justement besoin d’un vélo électrique pour aller au travail. Moi, j’ai attendu de déménager car j’habitais vraiment loin. Mais maintenant, je le prends au quotidien et le rapport à la distance est vraiment différent grâce à son confort. T’as envie de l’utiliser pour aller te promener, découvrir des endroits, aller voir des potes… ».

Partager des valeurs

Un super concept, des clients satisfaits, des valeurs respectables, j’ai essayé de chercher la petite bête dans l’entreprise. Être deux dirigeants, ça doit créer des tensions non ? « Ne pas être d’accord sur tout, c’est vraiment un avantage. Ça nous permet de faire le meilleur choix entre deux solutions, de chercher un compromis entre ses envies et mes envies. On est vraiment complémentaires. Et puis on porte le projet à deux ».

Bon, décidément que du positif, et qu’en est-il de l’avenir ? « On souhaite construire une usine sur Annecy ou alentours d’ici 18 mois. On veut vraiment s’investir durablement au niveau local et internaliser les compétences. On espère aussi réaliser d’autres partenariats comme on l’a déjà fait avec le skateboard de Fwoodskateboard ou encore la draisienne avec Les Pétrolettes. Dans tous les cas, on collaborera avec des marques partageant nos valeurs ».

Exclu

Un avenir donc florissant, d’autant plus que le groupe nous confie l’annonce de la sortie d’un petit nouveau ! « C’est un modèle qui sera disponible en précommande dès la rentrée. Le cadre sera de type rigide, il est dessiné par José Figueres de la société JF Design ».

Le principe reste le même, mais à un prix encore plus avantageux : 2 599 €, soit une réduction de 400 € par rapport au ticket d’entrée des modèles déjà existants. « Trouver une solution pour diminuer le prix de vente tout en restant aussi qualitatif a été un vrai challenge », nous avoue Cédric.

Mais les deux entrepreneurs, qui ont pour vocation de toujours se réinventer afin de satisfaire au mieux leurs clients, n’ont encore une fois pas reculé devant ce défi. Si vous hésitez à rejoindre l’aventure Bikle, sachez qu’il est possible de venir essayer un modèle dans une des boutiques partenaires !

Cleanrider et moi-même remercions beaucoup Cédric Collao pour sa disponibilité et sa confiance. Les photos d’illustration ont été réalisées par Gregor Beaufray dont vous pouvez retrouver le talent sur son site https://www.gregor-bf.com/.

Cadre du nouveau vélo électrique de Bikle
Cadre du nouveau vélo électrique de Bikle


Annonces

Commentaires

4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Bon
7 mois il y a

Article sponsorisé ??
un vélo dont on ne peut pas régler la hauteur de selle ne sera jamais agréable à
utiliser, à part mesurer exactement la bon’e taille

Administrateur
7 mois il y a
Reply to  Bon

bonjour. ce n’est pas du sponso. Quand c’est le cas, il y a une mention sur l’article.

ohka
7 mois il y a

c’est un super 73 non homologué ( j’adore la balade autour d’un lac ) comme ne le précise par l’article.

Bon
7 mois il y a

D’accord merci 🙂
Super site cleanrider 👍👍
Le meilleur. Merci pour tout