Gaya, le vélo électrique multiplaces qui voit loin

Adeline ADELSKI · 1 Sep 2022 7:30 · 1
Gaya, le vélo électrique multiplaces qui voit loin

La jeune marque parisienne Gaya lance ses deux premiers modèles : un vélo électrique compact pouvant accueillir un adulte et un enfant, et un vélo cargo électrique supportant jusqu’à trois personnes.

Deux vélos, une infinité de configurations

Son design original, le vélo Gaya le doit surtout à ses larges pneus blancs et son gros phare avant tout rond. La marque, créée par Amélie Guicheney et Jacques Bonneville (un ancien de chez Matra), a pour mission de « contribuer à faire des villes des espaces plus apaisés, plus sereins et plus sains ». Rien de nouveau sous le soleil, donc, si ce n’est que pour 1 700 €, le vélo électrique Gaya affiche des caractéristiques techniques alléchantes.

Déjà, on aime ses couleurs douces : jaune safran, gris ardoise, bleu lagon ou cobalt. Ensuite, on apprécie l’autonomie plus que correcte : jusqu’à 70 km avec la batterie standard de 450 Wh, et jusqu’à 100 km avec la batterie Plus (600 Wh). Les vélos sont équipés d’un système anti-vol avec tracking et blocage à distance, alarme, antivol sur la roue arrière, d’un phare avant superpuissant et de clignotants à LED !

On peut quand même s’inquiéter du manque de puissance, surtout si l’on transporte un ou plusieurs enfants, car le moteur situé dans la roue arrière dispose d’un couple maximal de 50 Nm seulement.

 

 

Le vélo électrique connecté, modulable et responsable

Mais assez parlé de détails techniques. Gaya a bien étudié le monde de la mobilité électrique urbaine, et a décidé de répondre à toutes les craintes des futurs cyclistes.

La start-up s’est associée avec Gouach, cette entreprise bordelaise qui crée des batteries réparables, éco-conçues et assemblées en France. Ainsi, les composants de la batterie électrique peuvent être remplacés lorsqu’ils tombent en panne. Durabilité : check.

Par ailleurs, pour valoriser un peu plus le savoir-faire français, Gaya travaille avec plusieurs partenaires sur le territoire, à commencer par une start-up nantaise qui intègre la connectivité aux vélos électriques. En 2023, elle ambitionne même de basculer tout l’assemblage en France. Fabrication locale : check.

Et bien sûr, qui dit cyclistes en ville en 2022, dit besoins évolutifs : un jour seul, un jour chargé, un jour parent d’un, deux, trois enfants : le vélo électrique Gaya s’adapte aux besoins des citadins grâce à son set d’accessoires et ses deux modèles pouvant supporter jusqu’à 160 kg. Vélo modulable : check.

Enfin, l’atelier Gaya à Paris (10e) et tout un réseau de partenaires en France permettent aux utilisateurs d’essayer leur vélo avant achat, mais aussi de le faire réparer en cas de problème grâce à un SAV disponible 7 jours / 7. Suivi aux petits soins : check !

Le vélo électrique Gaya est disponible à partir de 1 700 € sans option en version compacte ou de 2 300 € sans option pour le cargo.

À lire aussi Comment choisir son vélo électrique : top 5 des choses à savoir

Gaya vélo cargo électrique

 


Les bons plans vélos électriques

Tous nos modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
guy
27 jours il y a

… c’est des clones des Rad Power Bikes !