Lancé à moins de 900 €, ce vélo électrique Fiido est ultra-équipé et connecté

Fiido C11 vélo électrique

Source : Fiido

Les vélos électriques vendus sous les 1 000 € n’ont pas nécessairement bonne presse. À ce tarif, l’équipement est souvent très léger et on préfère s’orienter vers des produits à quelques centaines d’euros supplémentaires. C’était sans compter sur le Fiido C11, vendu 899 €, mais aux caractéristiques techniques assez intéressantes.

Ce début d’année 2024 semble assez propice pour acheter un vélo électrique. Les fabricants et revendeurs semblent crouler sous les stocks, de nombreuses promotions sont à prendre ! Mais si votre budget dépasse à peine les 1 000 €, il reste encore du choix en entrée de gamme. Sur ce créneau, le nouveau Fiido C11 a de sacrés arguments en sa possession.

Un Fiido C11 entrée de gamme mais hyper-équipé

Ce vélo électrique est certes chinois et fabriqué en Asie, mais malgré ce constat, on est toutefois abasourdi par l’équipement. Le C11 est un VAE urbain, à cadre ouvert, proposé en taille unique (gabarits de 150 à 200 cm), en deux coloris bleu ou blanc. La position de conduite semble assez droite et la potence réglable permet d’ajuster un peu la courbure du dos.

Ce modèle semble donc sage comparé au colosse Fiido Titan présenté fin 2023. Le C11 possède, par exemple, un capteur de rotation peu naturel, un capteur de couple à ce petit prix aurait été surprenant. Toutefois, le couple de 55 Nm du moteur arrière devrait assurer des accélérations vives avec 678 W de puissance en pic. En tout cas, c’est ce que l’on attend sur le plus puissant des 5 niveaux d’assistance, à régler sur un petit écran couleur.

On disait que ce cycle était une entrée de gamme, donc on ne trouvera ici pas de courroie, il faut faire avec un dérailleur basique Shimano Tourney 6 vitesses, à commandes poussoirs au guidon. Autre point moyen, la selle « Velo » semble peu rembourrée, laissant suggérer des longs trajets peu agréables pour le fessier, même si celle-ci se montre large et ergonomique. Le confort de conduite, outre la fourche suspendue limitée à 40 mm de débattement, tiendra aux pneus CST en taille 700x40C (27,5″ x 1,6″).

Pour revenir à l’attirail, le Fiido C11 est donc armé pour le vélotaf. Il offre des gardes-boue, une béquille, un éclairage lié à la batterie, un klaxon électronique et même un feu arrière stop ! Un composant encore trop rare sur les vélos électriques modernes, auquel le VAE ajoute une connectivité via application Fiido. Seul le panier avant est en option (66 €).

Un prix incroyable pour ce vélo électrique urbain, mais…

Les freins à disques sont par ailleurs à commandes hydrauliques, une surprise étant donné le tarif. Car au prix initial de 1 099 €, et même 899 € au lancement, le Fiido C11 est très abordable au vu des prestations sur le papier. Sa batterie amovible n’est pas non plus réduite, car avec 500 Wh de capacité, il prédit 55 à 90 km d’autonomie.

Fiido C11 blanc
Le C11 existe aussi en blanc, avec panier avant en option. (©Fiido)

Reste la taille unique, une commande seulement en ligne sur le site officiel et une homologation toute relative pour l’Europe. La fiche technique spécifie un débridage possible à 40 km/h et la présence d’un accélérateur, interdit en France à moins d’entrer en catégorie speedbikes.

Matthieu Lauraux
Matthieu Lauraux

Journaliste, essayeur

Au guidon de vélos depuis son enfance, vélotaffeur de longue date et voulant promouvoir des déplacements plus propres, Matthieu est un éternel curieux, avide de tester les nouveaux produits de mobilité urbaine,

Fiido C11

Envie d'en savoir plus sur le Fiido C11 ?


Les bons plans vélos électriques

Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
UnTypeLambda
29 jours il y a

Fiido propose des cycles « suffisants », sécurisants à « freins hydraulique » pour le C11 et suffisamment durable, nul besoin d’acheter une Bugatti Chiron (Moustache 27 FS à 7k).

Kesskisspass
1 mois il y a

Quand je vois des vélos comme ceux-ci je ne comprends pas pourquoi personne ne vend de speedbikes officiels/légaux à 2000€ en France. C’est dommage à mon avis.