Les batteries des vélos électriques devront être plus vertes

Michaël TORREGROSSA · 11 Déc 2022 8:30 · 2
Les batteries des vélos électriques devront être plus vertes

Via la mise en place d’un nouveau règlement, la Commission européenne va moderniser la législation de l’UE sur les batteries, imposant plus de transparence aux fabricants et des taux de collecte et de recyclage beaucoup plus élevés.

Des téléphones portables aux appareils ménagers jusqu’aux voitures, motos, scooters, vélos et trottinettes électriques, les batteries qui alimentent notre quotidien vont devoir être plus écologiques. Conclu entre les eurodéputés et les Etats membres, un nouveau règlement va imposer une approche plus durable aux fabricants sur l’ensemble du cycle de vie, de l’approvisionnement en matériaux jusqu’au recyclage.

 « L’énergie propre est la clé du pacte vert pour l’Europe, mais il ne s’agirait pas que notre dépendance croissante à l’égard des batteries, par exemple dans le domaine des transports, soit dommageable pour l’environnement » justifie Frans Timmermans vice-président exécutif chargé du pacte vert pour l’Europe.

Une transparence imposée aux fabricants

Que les batteries soient fabriquées en Europe ou importées, les fabricants seront tenus d’établir une déclaration relative à l’empreinte carbone dès le 1er janvier 2024 en intégrant à la fois l’extraction et la production.

Les objectifs de collecte seront également revus à la hausse. Aujourd’hui fixé à 45 %, le taux de collecte devrait être porté à 65 % en 2025 et à 70 % en 2030. Sur le segment des vélos, scooters et trottinettes électriques, le taux minimal de reprise est fixé à 61 % pour 2030.

Des niveaux de recyclage revus à la hausse

En matière de recyclage, le règlement européen souhaite imposer des niveaux de récupération élevés, notamment pour les composants « critiques ». D’ici à 2027, les industriels devront ainsi être en mesure de recycler au moins 90 % du cobalt et du nickel. Pour le lithium, le seuil est fixé à 50 % mais devra ensuite atteindre 80 % en 2031.

À préciser que l’Europe prévoit également un cadre spécifique pour les véhicules électriques afin d’encourager la « seconde vie des batteries ». Etape préalable au recyclage, celle-ci permettrait de réaffecter les batteries usagées des véhicules électriques pour les utiliser sur d’autres applications, par exemple pour du stockage stationnaire où les besoins en capacité sont moindres.

L’information aux consommateurs sera enfin renforcée grâce à l’intégration obligatoire d’étiquettes et QR-Codes, véritables passeports numériques permettant de détailler les performances, la composition, l’origine et la durée de vie de chaque batterie vendue en Europe.

À lire aussi Vélos, trottinettes, scooters électriques… Doctibike reconditionne vos batteries


Les bons plans vélos électriques

Tous nos modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Louis
1 mois il y a

Je pense (et j’espére…) que ce règlement pourra stimuler l’activité des start-ups et traders comme Gouach dans le domain des batteries vélo durables

Ffff
1 mois il y a

Bonne initiative, renforcer les lois existantes. Dommage que ce récent souci de l’environnement, chez les anti VE surtout, ne se soit pas manifesté plus tôt à propos de l’extraction, du raffinage, transport, distribution et combustion de l’essence et du gasoil.

Last edited 1 mois il y a by Ffff