Moto électrique, et si les constructeurs donnaient une seconde vie à ces modèles mythiques ?

Eric Dupin · 22 Juil 2022 11:00 · 1
Moto électrique, et si les constructeurs donnaient une seconde vie à ces modèles mythiques ?

Image par Brian Fan Windows10 de Pixabay

L’histoire de la moto est ponctuée de modèles qui ont marqué leur époque. Il est peut-être temps de leur redonner vie avec des versions électriques.

Même s’il donne des signes encourageants, le marché de la moto électrique peine encore un peu à réellement décoller. Parmi les raisons qui freinent son développement, des prix encore élevés mais aussi un état d’esprit motard qui peut mal s’accommoder de l’électrification et de ce qu’elle suppose en « manque de sensations » et en diverses contraintes, parfois jugées incompatibles avec le plaisir de rouler en gros cube.

Il est pourtant une voie qui pour le moment n’est pas réellement explorée par les constructeurs, et qui pourrait peut-être réconcilier certains fans de moto avec l’idée de l’électrification : faire renaître certains modèles mythiques en version électrique, avec quelques bonus pour rappeler le bon fumet du passé et de la nostalgie aux plus anciens, et une pointe de techno pour appâter les plus jeunes.

Cela étant, jusqu’à présent, si l’on prend comme référence les constructeurs automobiles, rien n’a été fait dans ce sens, et tous les modèles électriques ont été conçus à partir d’une feuille blanche, ou sont au pire une version électrique d’une thermique ou d’une hybride existante. Seul Jaguar s’était risqué à annoncer une nouvelle version de la mythique Type E 100% électrique, mais le projet, très favorablement accueilli par le public, avait finalement été rapidement abandonné.

Mais le marché automobile n’est pas le marché de la moto, et les deux répondent à des codes de marketing qui n’ont pas grand-chose à voir entre eux.

Alors, de quels modèles mythiques parlons-nous, et quels sont ceux qui feraient de merveilleuses électriques ? Allez, on se lance et on tente un petit inventaire, qui n’engage que nous évidemment.

Yamaha 500 XT

Yamaha 500 XT
Image par Batman_TR66 de Pixabay

La Yamaha 500 XT est la première qui nous vient en tête. Peut-être parce que c’était la bécane de nos vingt ans et qu’elle a transporté toute une génération de jeunes motards, souvent citadins, pour les amener à la fac ou en soirée chez des potes. Si l’engin n’était pas le plus efficace en tout-terrain (sa vocation première), il passait à peu près partout avec son couple de tracteur et son look ravageur marqué par ces jantes anodisées or et son réservoir chrome. Challenge pour une version électrique : reproduire le son unique du moteur et de l’échappement, reconnaissables entre mille. Certains l’achetaient même uniquement pour cela.

Kawasaki 900 GPZ-R « Ninja »

Kawasaki 900 Ninja

Pas besoin de vous faire un dessin. Quand Tom Cruise n’était pas aux commandes de son F14 Tomcat à défier les intrus russes dans les airs, son mode de déplacement terrestre dans Top Gun consistait à faire fumer une 900 Ninja. Du genre qui a marqué toute une génération. Le succès de cette première superbike de l’histoire (et la moto la plus rapide de sa génération) fut tel que sa carrière s’est prolongée jusqu’en 2003, soit 20 ans après sa première apparition, un record pour une moto. Une version électrique serait certainement plus auditivement correcte, mais les performances seraient toujours au rendez-vous, ce qui est l’essentiel pour rejoindre rapidement son (vrai) avion de chasse.

À lire aussi Harley Davidson révèle un étonnant vélo chopper électrique

Honda 1100 VF Custom

Honda 1100 VF Custom

Image : archives Moto-Revue 1983

Avec ce monstre dans sa livrée pourpre, Honda inaugurait une nouvelle lignée d’engins qui prouvaient qu’on peut cruiser en chopper et fumer à peu près tout ce qui bouge au feu vert (y compris la Ninja ci-dessus), notamment en raison d’un couple de folie fourni par le tout nouveau moteur 4 cylindres en V, bien aidé par l’énorme pneu arrière. Les engins électriques ayant une certaine prédisposition à être eux aussi très à l’aise en mode dragster, voilà un modèle tout indiqué sur lequel devrait se pencher Honda pour en faire une nouvelle version à piles.

Yamaha 1200 VMax

Yamaha 1200 VMax

Image par Okonomiyaki-kimichan – Wikimedia Commons

Dans le même esprit que la précédente de cet inventaire, et sortie rapidement pour lui faire de l’ombre, c’est l’autre monstre sacré dont on aimerait un jour voir une version électrique. Pour la ligne, les performances bien sûr, et aussi parce que son énorme moteur pourrait laisser beaucoup de place pour une propulsion électrique avec une batterie conséquente, et un pourquoi pas un système similaire au V-Boost de l’originale, pas compliqué à faire en électrique.

Ducati Scrambler

Ducati Scrambler

Image : Ducati

D’accord, Ducati ne nous a pas attendus pour relancer ce modèle historique des années 60, et la nouvelle gamme Scrambler née en 2015 offre une lignée absolument superbe. Mais on aimerait une version électrique de ce baroudeur qui a installé la marque Ducati dans l’inconscient collectif des motards qui ne voulaient pas entendre parler de productions nippones. Pour un usage street et balade, avouez qu’une électrification aurait du sens, non ?

À lire aussi Ducati révèle la première moto électrique de son histoire

Triumph Bonneville

Triumph Bonneville

Peut-être la plus séduisante de cette galerie avec son charme so british quelque peu suranné. Sa réédition semble séduire, et il est vrai qu’elle est plutôt réussie notamment dans son respect presque absolu de la ligne originelle. Certains diront que ce serait un sacrilège de remplacer son bon vieux berlingot bi-cylindre au son tellement envoûtant par une bobine électrique. Mais les sound designers font aujourd’hui des miracles…

Autant de projets excitants à proposer aux bureaux d’études des constructeurs. Reste à savoir quelle voie ils souhaitent adopter, puisque aujourd’hui ils ne semblent pas très pressés de passer au tout électrique, alors que pendant ce temps des pure players et nouveaux entrants sur le marché, comme Zero Motorcycles, sont en train de tranquillement faire leur place au soleil. Reste le cas Harley-Davidson, premier à avoir fait preuve d’audace en bousculant les codes pour aller sur l’électrique. Mais là aussi avec une moto entièrement nouvelle.

Peut-être que le rétro n’est plus à la mode après tout, ou qu’il n’est pas compatible avec la fée électricité.

Cela étant, si cet inventaire purement subjectif vous inspire, libre à vous de le compléter avec vos propres souhaits dans les commentaires. Qui sait si une marque ne trainera pas par ici pour reprendre l’idée…


Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
raoul
4 mois il y a

Vu la taille du bourrin, la 1200 VMax permettrait de « masquer » l’emport d’une batterie balaise, et le réservoir d’y loger le casque …et en plus, ils pourraient garder le cardan, permettant de passer le couple !
Par contre, sans les pots d’échappement, cela ferait bizarre ???