ebike-generation.com devient cleanrider.com

50 % des motards sont prêts à passer à l’électrique

Michaël TORREGROSSA · 22 Mar 2021 13:00
50 % des motards sont prêts à passer à l’électrique

Conscients des impératifs écologiques qui tendent vers la disparition des motorisations essence et diesel, 50 % des motards se disent prêts à enfourcher des motos électriques.

Sans son bloc thermique, la Suzuki 1000 GSX-R SUPERBIKE CRESCENT sera-t-elle encore capable d'atteindre 290 km/h ? Dépourvue de son énergie fossile, la Yamaha YZF-R1 1000 WSBK pourra-t-elle s'élancer à 300 km/h ? Alors que l’Europe s’engage vers la disparition progressivement des véhicules thermiques d'ici à 2035, certains se posent sans doute la question du devenir du segment de la moto.

Comme aujourd’hui dans le domaine automobile, les constructeurs de deux-roues seront contraints d’engager une marche forcée vers l’électrique. Harley-Davidson y est déjà passé avec sa moto électrique Livewire. Mais les utilisateurs sont-ils prêts à franchir le pas ? Pour répondre à cette question, BikeSure Insurance Services, une compagnie londonienne spécialisée dans l'assurance des deux-roues, a recueilli l'opinion de 632 motards britanniques. Si seulement 3,6 % des panélistes possèdent déjà une moto électrique, ils sont 47,6 % à être prêts à sauter le pas.

Les moins de 25 ans plus enclins à passer à la moto électrique

Sans surprise, les moins de 25 ans sont les plus enclins à investir dans une moto écologique. Ayant grandis dans une société où la protection de l'environnement est un sujet d'actualité, la génération Z est férue d'énergie verte. Alors que 58 % d'entre eux disent oui sans hésitation, le sondage révèle que seulement 41 % des 55-65 ans et 32 % des plus de 65 ans ont répondu positivement.

Dans le futur, il faut espérer que les avantages des motos électriques parviennent à convaincre les seniors. Accélération rapide d'une rare puissance, bruit quasiment inexistant, poids extrêmement inférieur à celui d'une moto standard… Pour convaincre les adeptes des deux-roues, la moto électrique ne manque pas d’arguments.

Des craintes sur l’autonomie et le temps de charge

Sans surprise, l'une des préoccupations majeures des conducteurs réside dans l'autonomie de la batterie. Habitués à parcourir de longues distances sans s'arrêter, 65,08 % d'entre eux craignent que la moto électrique ne parvienne pas à tenir un tel rythme.

De plus, 51,11 % des panélistes sont anxieux en pensant au temps de recharge. Combien de temps leur faudra-t-il pour refaire le plein d'énergie ? S'ils sont en plein road-trip, comment trouver un juste milieu ? Ces questions devront être au centre des préoccupations des constructeurs et des politiques pour une transition en douceur.

Sur le même sujet

Decathlon dévoile son futur vélo cargo électrique !
Vélo électrique : Schaeffler présente un système d’entraînement révolutionnaire
BMW Amby : une moto et un vélo électriques révélés à Munich
Cake Makka : l’étonnant scooter électrique suédois

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Azergues69
5 mois il y a

Dommage d'être tombé dans la facilité avec une introduction racoleuse = la surenchère à  la vitesse, qui ne concerne qu'une très faible partie des motos vendues.
Un peu comme le contrôle technique 2R obligatoire en 2022 alors que le manque d'entretien ou le non entretien ne concernent officiellement que 0,5% des accidents de motos thermiques.
Pour avoir testé une Zero DSR, c'est très agréable. Le côté absence de vitesses à  passer ne me dérange pas, je préfère les motos qui se font oublier genre Honda NC750x à  boite auto DCT.
Mais :
Une Zero DS en équivalent 125 à  15000€, une DSR à  18000€ , une Energica à  21000€ paraissent quand même réservées à  une certaine clientèle, alors que bon nombre d'entre nous roulent avec des motos thermiques d'occasion (entretenues) faute de pouvoir s'en acheter une neuve
De même une autonomie entre 180 et 220km réels suivis de x heures de recharge pour rentrer chez soi, voilà  qui va changer l'organisation et le rayon d'action d'une simple virée du week-end
Entre le CT avec le carnet à  la Suisse où un simple changement de cabochon de clignotant (pièce constructeur) doit être notifié, les futures obligations de rouler avec une veste airbag et un pantalon airbag avec date de péremption , un casque avec date de péremption, je suis content d'avoir débuté dans les années 80…
Soyons positifs :
. un laboratoire de l'Université d'Argonne aux USA travaille sur des électrodes de batterie Li-NMC en fibres de carbone chargées de nanoparticules de plomb. Le rendement serait tel qu'il doublerait la capacité de stockage des batteries actuelles. Espérons que ce ne soit pas qu'un effet d'annonce comme il y en a eu tant (le graphène?)
. je n'ai jamais compris pourquoi les VE et les motos électriques n'ont pas de vitesses pour maintenir la rotation moteur sur une plage favorable à  la consommation électrique. Le couple est le même à  bas régime comme à  haut régime et la prise « directe » en sortie moteur fait qu'on mouline inutilement à  130km/h.
Cela existe : allez voir sur le site de EATON par exemple. Et KYMCOS sort son « hybride » scooter-moto Z9 100% électrique avec une boite auto 2 vitesses. Là  on se rapproche…
. bien qu'ayant 60 ans, je louche sur une moto trial-rando EM (Electric Motion) Escape. Les modèles 2021 se rapprochent aussi d'une utilisation équivalente à  une motorisation thermique. 30 km d'autonomie en plus et je crois bien que je vais signer!

Didier PHILIPPS
5 mois il y a

Salutations . « On  » en parle , toujours et encore et depuis longtemps , très , trop longtemps .Le point d ' achoppement est , comme toujours , le prix . Honnêtement je pense que  » c 'est de l 'arnaque  » . TOUS les éléments sont dispo via la sous traitance , y compris moteur et variateur . Cela me a rappelle les différents modèles sports 50 cm3 , italo / belgo /franco , des années 60 . 2 moteurs différents pour tous les modèles , des boites 3 / 4 ou 5 , voire 6 , des garde – boue un peu différents , des réservoirs + ou – ressemblants , même jantes , même pneus , 25 Assembleurs et autant de marques . Bref , produire  » une moto électrique actuellement ( sans chercher la lune , il suffit de voir les modèles perso sur le net ) , ne peut couter aussi cher . Les constructeurs  » tapent  » fort encouragés qu ' ils sont par les états , calculent les prix en fonction des primes allouées et nous proposent des modèles dont les prix sont calculés sur ceux de la concurrence et aucunement sur le prix de revient . La voiture à  60 000 et la moto à  20000, si cela n 'est pas du vol , Ca y ressemble et n 'est qu 'une question de maths .

Elgege
5 mois il y a

Mouais, c'est pas comme si on leur demandera pas leur avis. Les normes obligeront les constructeurs à  passer à  l'électricité, point final. à€ quelle vitesse, c'est la seule question.