Ces vélos cargo électriques se rechargent avec leurs panneaux solaires

Infinite vélo solaire

L'Infinite Inga

Venus de Norvège, les vélos électriques Infinite Inga et Lokka adoptent des panneaux solaires pour fournir plusieurs dizaines de kilomètres d’autonomie par jour.

Les panneaux solaires ne sont pas la solution miracle pour recharger une voiture électrique. Ce type de véhicule est trop puissant, on l’a vu avec les déboires de Sono et Lightyear, mais qu’en est-il du vélo électrique, moins gourmand en électrons ? Et, particulièrement, sur un vélo cargo, dont la surface est plus importante ? La société Infinite juge le procédé pertinent et tente de le prouver avec sa nouvelle gamme de vélos à assistance électrique.

Jusqu’à 50 km d’autonomie gratuite par jour

Le fabricant norvégien a conçu deux vélos cargos électriques. Le premier est un biporteur avec caisson avant nommé « Inga », le second est le « Løkka », un triporteur dont la caisse arrière procure un espace de stockage compris entre 1 et 1,5 m3.

Bien qu’à formes différentes avec cadre acier, ils reprennent tous deux la solution de panneaux photovoltaïques sur le chargement. L’Inga en possède au-dessus et sur les côtés pour 163 Wc de capacité de production, tandis que le Løkka en ajoute davantage sur ses faces, de quoi grimper à 550 Wc.

Vélo solaire Infinite Inga Lokka

Ces valeurs ne vous parlent sans doute pas, mais Infinite communique sur 50 kilomètres d’autonomie gagnés par jour. Ce n’est pas un plein complet d’énergie toutefois, car les batteries respectives de 672 et 1200 Wh fourniraient 60 km d’autonomie au total.

Quel prix pour les vélos cargo solaires ?

À noter cependant : ces deux vélos cargos solaires possèdent le même moteur Promovec 100 Nm, avec transmission Enviolo Heavy Duty. De quoi mouvoir les 45 et 90 kg (cadre acier) de l’engin ainsi que leurs charges maximum respective de 180 et 250 kg.

Le prix des Infinite est de 64 750 couronnes norvégiennes pour l’Inga et 110 000 couronnes pour le Løkka, hors taxes. Comptez donc minimum 6 950 € et 11 810 € pour ces deux vélos cargos solaires en France. Reste à trouver des distributeurs pour la marque, qui en recherche activement. La société développe par ailleurs une déclinaison à trois roues, dont le style se rapproche de l’Iris E-Trike. Ce dernier, s’il est déjà sur le marché, n’embarque pas de solution de recharge solaire.

À lire aussi Ce vélo électrique semble venir du futur mais est déjà en vente

Infinite tricycle solaire

Matthieu Lauraux
Matthieu Lauraux

Journaliste, essayeur

Au guidon de vélos depuis son enfance, vélotaffeur de longue date et voulant promouvoir des déplacements plus propres, Matthieu est un éternel curieux, avide de tester les nouveaux produits de mobilité urbaine,


Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
UnTypeLambda
9 mois il y a

Autant faire un toit complet efficace comme sur le Vheliotech.