Dott et Tier fusionnent pour créer un champion des vélos et trottinettes électriques en libre-service

Matthieu Lauraux · 10 Jan 2024 16:15 ·
Dott Tier Trottinettes vélos libre service

©Dott

Coup de tonnerre dans le domaine des vélos et trottinettes électriques en libre-service : Dott et Tier vont fusionner. Et avec plus de 400 000 véhicules électriques en gestion après cette opération, autant dire que l’on sera face à un véritable champion européen du libre-service.

Suite à l’expansion folle ces cinq dernières années, le libre-service a du plomb dans l’aile. Si le vélo électrique semble avoir les faveurs des collectivités en Europe, la trottinette est de plus en plus critiquée. Pour exemple, ce moyen de mobilité a été interdit notamment à Paris et réduit dans d’autres villes comme Bruxelles et Rome.

Plus de 400 000 véhicules au total dans 20 pays

Résultat, les opérateurs souffrent, à l’image de Bird et Superpedestrian ayant fait faillite voilà quelques semaines. Pour contrer le phénomène, les deux grands acteurs du secteur Tier et Dott ont décidé de faire cause commune. Les entreprises allemande et franco-néerlandaise ont signé un accord préliminaire en vue d’une fusion.

Trottinette électrique Tier Vélo Dott
Les deux opérateurs génèrent + de 125 millions de trajets/an (©Dott)

On parle ici de véritables poids-lourds du secteur, puisqu’ils représenteraient « 250 millions d’euros de chiffre d’affaires, et 125 millions de trajets dans 20 pays » par an. Côté flotte, Tier communique 350 000 trottinettes, vélos et scooters électriques, contre 50 000 pour Dott. Et pour soutenir cette opération, de nouveaux investisseurs mènent la barque avec 60 millions d’euros injectés.

Qu’est-ce qui va changer pour les utilisateurs de vélos et trottinettes ?

Enfin, rien ne changera en apparence pour les utilisateurs de vélos et trottinettes électriques en libre-service. Les deux marques Tier et Dott subsisteront après la fusion, ainsi que leurs applications respectives. Toutefois, le nouveau duo précise déjà que « des convergences possibles à l’avenir » sont envisageables. Peut-être s’agira-t-il d’intégrer les véhicules d’une marque dans l’application de l’autre et vice et versa, ou bien s’agit-il d’une gestion partagée des flottes ? Réponse dans deux mois probablement, le temps de finaliser la transaction de cette fusion Dott-Tier.


Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments