Dott fait le pari de l’IA pour s’assurer du bon stationnement de ses vélos et trottinettes en libre-service

Matthieu Lauraux · 30 Nov 2023 14:30 · 1
Stationnement vélo trottinette électrique Dott

Source : Dott

Dott va s’en remettre à l’intelligence artificielle pour s’assurer que ses véhicules sont parqués correctement. De quoi s’assurer que ses utilisateurs respectent bien les consignes.

Si l’anarchie préconisait au départ des vélos et trottinettes électriques en libre-service, de nombreuses villes ont fait pression pour obliger l’instauration d’emplacements de stationnement réservés. Les opérateurs ont plié, mais redoublent d’efforts à grand renfort de technologies pour vérifier si les utilisateurs respectent bien les conditions d’utilisation. C’est notamment le cas chez Lime (comme avec l’utilisation à deux), Bird et sa détection les trottoirs et désormais chez Dott qui souhaite améliorer la gestion du stationnement.

L’opérateur franco-néerlandais veut ainsi s’assurer rapidement que ses trottinettes et ses vélos en libre-service sont stationnés comme il faut. L’opérateur utilisera pour cela « la technologie IA Captur ». Dott explique que cette IA est ainsi capable d’interpréter « instantanément » les photos qu’un usager doit envoyer en fin de trajet. Auparavant, la vérification était manuelle, ce qui impliquait une certaine latence.

Déjà effectif dans les grandes villes françaises

« Bien que le stationnement incorrect représente une part infime de nos trajets, nous savons que cela peut avoir un impact important sur la façon dont les gens perçoivent notre service. », déclare Maxim Romain, cofondateur de Dott, « ce système de détection instantanée va nous permettre de guider nos utilisateurs pour qu’ils garent le véhicule de manière responsable ».

Cette fonction n’arrive toutefois pas de manière générale sur tous les véhicules. L’opérateur expérimente cette détection de stationnement dans 9 villes, dont Paris (ayant perdu les trottinettes depuis septembre), Lyon, Bordeaux en France ou encore Bruxelles et Rome. L’extension est prévue « plus tard » pour l’ensemble des 40 000 trottinettes et 10 000 vélos électriques Dott en libre-service en Europe.

Précision, l’apport de cette technologie ne devrait pas avoir d’impact sur le prix des trajets. Toutefois, si le stationnement est frauduleux, l’opérateur peut appliquer des sanctions. Dans les conditions d’utilisation, Dott précise que : « des frais pouvant aller jusqu’à 300 euros au titre de nos frais de récupération de tout Véhicule dans le cas où vous ne respecteriez pas nos instructions de stationnement ». L’opérateur peut y ajouter « une amende de 50 euros pour toute violation des conditions ».


Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Toto
3 mois il y a

Wow, autant de mots manquant ou en trop, j’ai lâché l’affaire, désolé. On verra quand l’article aura été relu.