Essai BMW CE 04 : le meilleur des maxi-scooters électriques ?

Michaël TORREGROSSA · 26 Jan 2022 14:51 ·
Essai BMW CE 04 : le meilleur des maxi-scooters électriques ?

Nouveau venu sur le segment du maxi-scooter électrique, le BMW CE 04 allie élégance et haute technologie. Fait-il mieux que son prédécesseur, le BMW C-Evolution ? La réponse dans notre essai en vidéo !

Pionnier sur le segment du maxi-scooter électrique

, BMW accélère son développement avec le lancement du BMW CE 04. Inspiré du concept éponyme présenté fin 2020, le nouveau scooter de la marque bavaroise succède au C Evolution, modèle à succès lancé en 2014.

Un scooter électrique au look d’enfer

Très proche du concept initial, le nouveau BMW CE 04 tranche radicalement avec les lignes de son prédécesseur en arborant un look particulièrement moderne. Comme toujours chez BMW, les finitions sont très soignées. Très longue, la selle peut être modifiée. Pour s’adapter aux différents gabarits, elle est déclinée en six configurations. On retrouve aussi de nombreux accessoires dont un sac à dos amovible mais aussi un top case qui permet de conserver deux places pour évoluer en duo.

Techniquement, ce scooter électrique de BMW exploite la même technologie de batteries que les dernières voitures électriques de BMW. Constitué de cellules de type lithium-ion nickel aluminium cobalt fournies par Samsung, le pack batterie est assemblé par BMW à Berlin. Il cumule 8,9 kWh de capacité brute (8,5 kWh en net) et alimente un moteur synchrone à aimant permanent qui offre jusqu’à 31 kW de puissance (42 chevaux) pour 62 Nm de couple.

Aussi en équivalent 125 électrique sans permis

Comme son prédécesseur, le BMW CE 04 se décline aussi dans une version 125 électrique, accessible avec un simple permis auto et une formation de 7 heures. Limitée à 11 kW en puissance nominale, celle-ci grimpe jusqu’à 31 chevaux en crête. Si elle adopte un pack strictement identique, l’autonomie de cette version est réduite de 30 km (100 au lieu de 130). En cause : la configuration du moteur qui vient « brider » la puissance de la batterie et la capacité exploitable.

À lire aussi Quel permis pour un scooter électrique ?
BMW CE 04 BMW CE 04 L3e-A1
Puissance nominale 15 kW/20 ch 11 kW / 15 ch
Puissance max 31 kW/42 ch 23 kW/31 ch
Couple 62 Nm 62 Nm
0 – 50 km/h 2,6 s 2,7 s
Vitesse ax 120 km/h 120 km/h

Au niveau de la partie cycle, on retrouve une fêle fourche de 35 mm à l’avant avec des freins à deux disques et quatre pistons. A l’arrière, le freinage à disque est complété par un étrier monopiston et un amortisseur réglable en précontrainte. Cette partie cycle repose sur des jantes de 15 pouces à l’avant à l’arrière. La transmission s’effectue par courroie.

Intégrée dans le plancher, la batterie abaisse le centre de gravité tout en libérant de la place au centre du châssis pour bénéficier d’un coffre. Capable de contenir le petit casque de taille M de notre essayeur, il sera sans doute un peu plus juste pour les casques de gabarits supérieurs.

L’ordinateur de bord du BMW CE 04 à l’essai

L’instrumentation repose sur un grand écran numérique. Placé au centre du guidon, celui-ci reste visible même en plein soleil et se révèle particulièrement complet. Intégrant la navigation et les différentes statistiques de conduite, cette instrumentation peut aussi être couplée à une application mobile. Celle-ci permet de surveiller la charge à distance du scooter électrique mais aussi de le localiser et d’enregistrer vos différents trajets.

A l’avant, on retrouve également une prise 12 volts ainsi que deux trappes. Alors que la première permet de ranger un smartphone, la seconde sert à accéder à la prise de recharge. En type 2, celle-ci accepte jusqu’à 6,5 kW de puissance.

À lire aussi BMW veut des motos électriques low-cost

Au guidon du scooter électrique BMW CE 04

Au démarrage (sans clé) du scooter, nous sommes à 99 % de batterie avec une autonomie estimée à 125 km par l’ordinateur de bord. Pour débuter, nous optons pour le mode Eco. Moins énergivore, celui-ci reste assez efficace en ville avec un freinage régénératif assez prononcé.

En matière de maniabilité, le nouveau maxi-scooter électrique de BMW est à l’aise. Avec quelque 230 kilos sur la balance, il est plus léger que son prédécesseur, le C-Evolution (265 kg), et à peine plus lourd qu’un T Max 530.

En matière de confort, l’espace pour les jambes est généreux et la position de conduite agréable malgré une selle un peu dure. Le carénage protège bien au niveau des genoux tandis que les rétros, assez petits, ne dépassent pas trop du guidon ce qui, associé à une largeur contenue, permet à l’engin de se faufiler facilement entre les voitures. En revanche, la protection offerte par le saute vent est symbolique. Pour éviter les prises d’air, il faudra opter pour le petit pare-brise, facturé 95 € en option.

« Par rapport à un BMW c-Evolution, le BMW CE 04 me parait plus maniable » juge notre essayeur qui note la présence de pneus Pirelli sportifs, de l’antipatinage, et de l’ABS.

Des reprises impressionnantes

En mode Dynamic, le plus puissant, le scooter électrique BMW CE 04 accélère fort. Les reprises sont impressionnantes et le couple instantané.

Sur voies rapides, le BMW CE 04 prend 127 km/h au compteur. C’est mieux que les 120 km/h annoncés dans la fiche technique du constructeur. « On a des reprises qui sont plus proches voire supérieures à celles d’un Tmax même si on est sur un équivalent 400 » juge notre essayeur.

S’il reste conçu pour la ville, le BMW CE 04 est aussi très agréable à conduire sur les petites routes. Comme le centre de gravité est bas, on n’hésite pas à pencher. Plaisir garanti, d’autant que le frein moteur sécurise bien lors des phases de descente.

Grâce à son centre de gravité particulièrement bas, le CE 04 penche sans problème

Essai BMW CE 04 : une autonomie réelle encore limitée

S’il profite des dernières technologies de BMW, le nouveau CE 04 n’a pas tant évoluer en matière d’autonomie par rapport à son prédécesseur. Limitée à 8,5 kWh de capacité nette, la batterie ne fait pas de miracle. Avec une consommation moyenne annoncée à 7,8 kWh/100 km sur le tableau de bord, le scooter ne dépassera pas les 120 km annoncés sur la fiche technique. A pleine puissance sur autoroute, n’espérez pas dépasser les 100 km d’autonomie réelle avec le CE 04.

Si l’on comprend que BMW a voulu limiter la capacité du pack pour garder un tarif contenu, l’autonomie reste au final assez limitée et réserve ce CE 04 à un usage purement urbain. D’autant que, compte tenu de la taille du pack, la charge rapide n’est pas au rendez-vous. Il faudra ainsi se contenter du chargeur embarqué de 6,5 kW (optionnel) qui, au mieux, pourra recharger l’intégralité de la batterie en 1h10 environ. A défaut,  comptez 4h20 pour une charge complète sur prise domestique en 10 A (3h30 à 80 %).

Essai BMW CE 04 : le bilan !

Proposé à partir de 12 150 € quelle que soit la version choisie mais sans compter les coûteuses options, le prix du BMW CE 04 n’est pas si élevé au regard de sa qualité de fabrication impeccable et des nombreuses technologies embarquées. Il faudrait toutefois encore un peu plus d’autonomie pour que tout soit parfait.

Et vous ? Que pensez-vous de cette première prise en main du nouveau CE 04 ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires !

On a aimé On a moins aimé
  • Un look d’enfer
  • Des accélérations foudroyantes
  • Une finition soiginée
  • Une tenue de route et des freinages impeccable
  • Coffre assez pratique
  • Equipements modernes
  • Protection du saute vent limitée
  • Autonomie un peu courte
  • Sellerie ferme et étroite
  • Eclairage arrière insuffisant
  • Pas de charge rapide
  • Options coûteuses
À lire aussi BMW Concept CE 02 : une petite moto électrique pour la ville


Tous nos modèles de scooters électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments