Motos électriques : voici les grosses nouveautés 2024 !

Michaël TORREGROSSA · 5 Jan 2024 17:30 · 2

Envie de passer à la moto électrique ? Petites ou grosses cylindrées, Cleanrider vous dresse le panorama des principales nouveautés attendues pour l’année 2024.

Alors que les ventes de motos électriques sont encore confidentielles, les constructeurs sont à pied d’oeuvre pour enrichir leur gamme. Entre l’arrivée de certaines marques « historiques », les belles évolutions de Zero et la montée en puissance des acteurs chinois, l’année 2024 s’annonce comme un très beau millésime même si de nombreux « poids lourds » de l’industrie manquent toujours à l’appel.

BMW CE 02

Après le succès du BMW CE 04 sur le marché du maxi-scooter électrique, le constructeur bavarois s’attaque au segment de la moto. Révélée en juillet dernier, la BMW CE 02 se caractérise par son design résolument urbain et ses petites roues de 14 pouces. Elle sera déclinée en deux versions :

  • Munie d’une seule batterie, la première embarquera un moteur électrique de 4 kW pour une vitesse de pointe de 45 km/h . Offrant près de 2 kWh de capacité, elle pourra parcourir jusqu’à 55 km avec une charge
  • A double batteries, la seconde version cumulera quasiment 4 kWh de capacité énergétique pour une autonomie allant jusqu’à 90 km. Classée dans la catégorie des motos électriques 125, elle pourra atteindre 95 km/h de vitesse de pointe via un moteur de 11 kW.

Le lancement de la BMW CE 02 est attendu début 2024. BMW oblige… le tarif ne sera pas donné ! Hors bonus moto électrique, il faudra débourser 8 000 € pour la version de base !

À lire aussi BMW CE 02 : notre découverte en vidéo de la première moto électrique BMW

LiveWire S2 Del Mar

Après la One, qui n’était autre qu’une version rebadgée du modèle d’Harley-Davidson, LiveWire s’apprête à lancer sur le marché européen sa première moto électrique « maison ».

Basée sur la nouvelle architecture “arrow” développée par la marque, la Livewire S2 Del Mar associe un moteur de 30 kW de puissance nominale (63 kW en crête) à une batterie de 10.5 kWh de capacité énergétique. Pour en prendre le guidon, il faudra donc disposer du permis A2 ! En matière de performances, le constructeur annonce 166 km/h de vitesse de pointe et environ 180 km d’autonomie en cycle urbain.

Déjà livrée depuis quelques semaines aux États-Unis, la LiveWire S2 Del Mar commencera ses livraisons au premier trimestre 2024 en Europe. Dans sa version de base, elle est proposée à moins de 19 000 € !

À lire aussi LiveWire S2 Del Mar : la nouvelle moto électrique d’Harley-Davidson est enfin là !

VMoto Stash

La Vmoto Stash aura su se faire désirer ! Initialement annoncée pour début 2022, la première moto électrique de Vmoto, maison mère de Super Soco, est attendue dans les toutes prochaines semaines en Europe !

Accessible dès le permis A1, la Vmoto Stash est animée par un moteur roue développant jusqu’à 16 kW de puissance en crête et alimentée par une batterie de 7.2 kWh. De quoi autoriser 120 km/h de vitesse de pointe. Si son autonomie est donnée pour 180 km avec une charge, il faudra plutôt tabler sur 80 à 100 km en usage réel.

Montée sur des roues de 17 pouces, la Stash est équipée de l’ABS de série. En France, son prix est annoncé à près de 8 000 € hors bonus.

Niu RQi Sport

Au même titre que la moto électrique de Vmoto, la Niu RQi Sport fait partie des modèles attendus de longue date. Présentée comme la première moto électrique « premium » du constructeur, de Révélée en 2020 lors du salon du deux-roues de Milan, la première moto électrique « premium » de la marque chinoise sera lancée en 2024.

Côté technique, on retrouve un moteur de 7.5 kW couplé à deux batteries cumulant plus de 5 kWh de capacité. La vitesse de pointe est donnée pour 100 km/h et l’autonomie pour 100 km environ. Dotée d’un système de verrouillage sans clé et de l’ABS de série, la Niu RQI Sport arrivera au premier trimestre 2024 en Europe. Prix de départ : 7 999 € !

La RQi Sport ne sera pas la seule nouveauté de Niu sur le segment de la moto électrique. Deux autres modèles sont annoncés pour 2024 : la Niu SQi, une petite moto électrique sans permis limitée à 45 km/h, et la Niu XQi3, une petite off-road taillée pour l’aventure dont le lancement est attendu pour mai 2024.

Niu RQi Sport
La Niu RQi Sport au salon EICMA 2023, à Milan.

Nouvelle Zero S

Pas de révolution, mais de très belles évolutions. C’est ainsi que l’on pourrait résumer la gamme Zero 2024. Pionnière sur le segment de la moto électrique, la marque  californienne apporte, en effet, de grosses modifications sur plusieurs de ses produits phares. C’est le cas pour la Zero S. Figurant parmi les meilleures ventes du constructeur, cette moto électrique urbaine hérite de la nouvelle plateforme FST et revoit quasi intégralement sa partie cycle. Accessible dès le permis A1, elle développe jusqu’à 11 kW de puissance nominale et 45 kW en crête pour une vitesse annoncée à 139 km/h. En cycle urbain, l’autonomie est donnée pour près de 250 km avec une charge.

Cerise sur le gâteau : le tarif a été revu à la baisse. Le prix de base de cette nouvelle Zero S tombe ainsi à moins de 18 000 €.

Au sein de la gamme Zero, la S n’est pas la seule à évoluer. La DS et la DSR héritent également de la nouvelle plateforme.

De l’hybride chez Kawasaki

Vous n’êtes pas convaincu par le 100 % électrique ? Sachez que l’hybride investit également le segment de la moto. Bien décidé à capitaliser sur les nouvelles énergies, Kawasaki lance en ce début d’année des variantes hybrides sur deux de ses modèles phares : la Ninja et la Z ! Un véritable tournant pour la marque qui a déjà lancé en 2023 ses deux premières motos électriques !

En pratique, les deux motos hybrides de Kawa partageront la même technologie. Le bloc thermique sera ainsi complété par un petit moteur électrique pour une puissance cumulée pouvant atteindre près de 70 chevaux, le tout avec une consommation bien moindre qu’un modèle thermique équivalent… Pour l’heure, leur tarif n’a pas été communiqué. A suivre !

La Kawasaki Ninja 7 hybride


Annonces

Commentaires

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Phi31
1 mois il y a

Au final rien de nouveau, on reste sur des modèles aux performances médiocres ou avec des tarifs exorbitants.
A quand la moto électrique qui peut au moins atteindre les 130 km/h, propose 200km d’autonomie sur route, se recharge en 15mn et est à moins de 12000€.
A part Alrendo qui a disparu des radars, il n’y a personne.

Camix
1 mois il y a

Je me suis intéressé aux 2 roues motorisés après avoir essayé la supersoco TC. Puis je me suis intéressé à plus puissant avec la TC MAX.
Cependant avec un prix d’accès toujours au plus haut voir plus encore que leur équivalent thermique, il est facile de comprendre l’échec commercial de ces moto propre. Que dire aussi de la fiabilité et du suivi des marques dans l’électrique qui est encore à des années lumières d’Honda. Si les motos chinoises commencent à gagner la confiance des motards, ce n’est pas encore gagné dans l’électrique… Surtout avec 8.000eur pour une 125 alors que le haut du panier en thermique est à moins de 7.000eur.
Moi qui me suis mis au 2 roues à cause de l’électrique, je ne suis pas près d’abandonner l’essence malgré les inconvénients à Paris.