Peyman CVT : la transmission automatique qui révolutionne le vélo

Michaël TORREGROSSA · 2 Oct 2021 19:19
Peyman CVT : la transmission automatique qui révolutionne le vélo

L’équipementier Peyman vient de dévoiler sa nouvelle transmission automatique à variation continue. Installable en seulement une demi-heure, cette dernière est compatible avec quasiment tous les vélos du marché.

Fondée en 2019, la startup britannique Peyman lance sa première transmission automatique à variation continue (« Continuously Variable Transmission » ou « CVT » pour les anglo-saxons). Ce système mécanique totalement automatique peut être installé en seulement 30 minutes sur la majorité des vélos, y compris les vélos à assistance électrique.

Cette grande adaptabilité de la transmission automatique de Peyman est due au fait qu’elle s’installe à la place de la cassette de pignons d’un vélo (ou du pignon si le vélo ne comporte pas de dérailleur). Les vélos électriques dotés d’un moteur placé sur le moyeu arrière peuvent donc eux aussi en être équipés.

Un système qui s’adapte au cycliste

Le nouveau système de Payman pèse environ 1 kg. Selon le constructeur, l’élimination de la cassette de pignons, des manettes, du câblage et des dérailleurs permet un gain de légèreté conséquent pour le vélo.

N’exigeant aucune manette sur le guidon ou aucun appareil électronique supplémentaire, la transmission de Peyman sélectionne mécaniquement et automatiquement la vitesse la plus adéquate pour le cycliste. Tout ceci s’effectue en fonction du poids de l’utilisateur, de la puissance qu’il requiert, de la vitesse à laquelle il pédale et de l’inclinaison de la route sur laquelle il se déplace. En prenant en compte tous ces facteurs, la boîte de vitesses fournit le rapport le plus performant pour le cycliste. Cette nouvelle technologie s’aligne donc avec l’utilisateur et non l’inverse, à l’instar des systèmes traditionnels de changement de vitesse.

Pour les amateurs et les professionnels

La technologie novatrice de Peyman s’avère extrêmement pratique pour la majorité des enfants et les nombreux cyclistes adultes qui ne parviennent pas à utiliser facilement le système d’engrenage de leurs vélos. Mais le constructeur souligne que son invention s’adresse aussi aux cyclistes professionnels, car elle permet d’atteindre une vitesse élevée en très peu de temps, ce qui est avantageux pour les compétitions.

En quête d’investisseurs

Actuellement, Peyman est parvenu à mettre au point un prototype parfaitement fonctionnel. Le fabricant cherche donc des investisseurs intéressés qui lui permettront de produire son invention et de la commercialiser.

« Notre objectif est de faciliter la conduite des vélos« , confie Peyman Asadi, le fondateur de l’entreprise. « Notre transmission automatique s’adresse à tous les profils de cyclistes. Nous pensons sincèrement que notre invention constitue une révolution pour le monde du cyclisme. »

Sur le même sujet

SEAT MÓ 125 : le scooter 125 électrique en 5 points

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
f.legrand
18 jours il y a

Révolutionnaire, ce système l’est sans aucun doute. J’ai hâte de l’essayer pour savoir quelles sont les sensations et si l’efficacité est bonne. Je me sentirais sûrement perdu de ne pas contrôler moi même les changements de rapports… Donc hâte de voir ceci sur le marché… Mais quel sera le prix de vente ? À voir