SYM lance un scooter hybride rechargeable à l’autonomie démentielle

Le concept SYM PE 3 au salon EICMA 2023

Présenté en fin d’année dernière, le SYM PE 3 se dévoile plus en détail. Revendiquant une consommation réelle de 1 l/100 km, il promet jusqu’à 300 km d’autonomie.

Largement démocratisée dans le domaine automobile, la technologie hybride est beaucoup plus discrète sur le marché des deux-roues. Alors que Kawasaki fait office de précurseur sur la moto avec sa Kawasaki Ninja 7 hybride, le fabricant taïwanais SYM se lance à son tour avec le SYM PE 3. Déjà présenté fin 2023 au salon EICMA sous forme de concept, le modèle précise désormais sa fiche technique.

Jusqu’à 35 km d’autonomie en électrique

Le scooter hybride de SYM combine un petit moteur à combustion à un moteur électrique développant jusqu’à 4 kW, soit 5.5 chevaux. La capacité de la batterie n’est pas communiquée. Amovible, elle fonctionne en 75 volts et autorise jusqu’à 35 km d’autonomie avec une charge. Elle est ensuite complétée par le moteur thermique qui permet d’apporter 300 km au total. De quoi offrir plus de polyvalence et lever le frein lié au manque d’autonomie des scooters électriques.

Amovible, la batterie du PE 3 peut aussi être rechargée directement sur le scooter

Contrairement à une Toyota Yaris hybride, où les deux moteurs agissent de concert, le SYM PE 3 ne fait appel à son moteur thermique que lorsque la batterie est vide. C’est donc le moteur électrique qui agit en priorité avant d’être relayé par le moteur essence. Comme sur les voitures hybrides rechargeables, on imagine que le conducteur disposera de plusieurs modes de conduite, dont l’un permettant de « réserver » le système électrique à certaines situations, par exemple, à l’approche d’une zone à faibles émissions (ZFE).

En matière de consommation, SYM annonce une moyenne réelle de 1 L/100 km.

Reste maintenant à savoir si le constructeur ira au bout du concept en lançant la commercialisation. Affaire à suivre !

Michaël TORREGROSSA
Michaël TORREGROSSA

Rédacteur en chef

Suivant le marché du deux-roues électrique depuis le début des années 2000, Michaël est rédacteur en chef et co-fondateur de Cleanrider.


Annonces

Commentaires

3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
John
8 heures il y a

Bonjour
Le fonctionnement est clair et ne laisse pas de doute dans la video SAUF pour la recharge rapide en 6 minutes sachant qu’il y a que du type 2.
Honnêtement très intéressé par le model pour la Réunion, ,entre ville et montagne il serait idéal.
J’aimerai qu’il est le frein génératif par contre.
comme souligné dans l’article la capacité des batteries n’est pas précisé, mais au vue des visuels sur la video, il y aurait la possibilité de faire du batterie swapping (des bornes d’échange de batteries)

Charlie_41
14 heures il y a

Un groupe électrogène pour offrir à ce scoot électrique une autonomie… inférieure à son équivalent thermique, avec une consommation très proche (un Orbit 4 temps consomme moins de 1,5 l/100) ??

Franchement, la démarche des Taïwanais me laisse perplexe.

Toto
1 jour il y a

La plupart des scoot ont une autonomie qui approche ou dépasse les 100 km et se chargent vite, voire échangent leur batterie. Le mensonge irresponsable des thermiques hybrides à 4 roues cher à brakson se dupliquerait aux 2 roues ?

Last edited 1 jour il y a by Toto