Vélo électrique : un moteur Mahle ultra-léger pour le Scott Addict eRide

Philippe SCHWOERER · 26 Avr 2022 8:00 · 0
Vélo électrique : un moteur Mahle ultra-léger pour le Scott Addict eRide

Pas plus de 3,2 kg pour le moteur, la batterie et les différents capteurs du système d’entraînement X20 pour vélos à assistance électrique que l’équipementier automobile allemand Mahle vient de présenter. Scott a déjà annoncé l’intégration de cette architecture dans son Addict eRide 2022.

300 grammes de moins

Les concepteurs de motorisations pour vélos électriques sont engagés dans une véritable bataille pour proposer des modèles à la fois performants, légers et quasiment invisibles. Une bataille contre la concurrence, mais aussi une bataille contre eux-mêmes afin de séduire les fabricants de cycles. C’est le cas pour Mahle qui vient de rajeunir son système d’entraînement X35+ lancé à l’été 2020. Ce dernier affichait déjà sur la balance un poids très serré de 3,5 kg.

Avec 300 grammes de moins, l’évolution X20 s’intègre dans une architecture similaire. Le moteur de 1,4 kg prend place dans la roue arrière, tandis que la longue batterie doit se dissimuler dans la barre oblique du cadre.

Les 2 modèles commercialisés à 2 ans d’intervalle ont également en commun de proposer une connexion pour un second pack en forme de gourde. Exploitable également pour recharger un ordinateur portable ou un smartphone de façon pleinement dissociée, le poids de ce prolongateur d’autonomie (1 kg) n’est cependant pas compris dans les 3,2 kg du nouvel ensemble.

Système d'entraînement Mahle X20 pour vélos électriques

Les caractéristiques du Mahle X20

La solution X20, d’une puissance de 250 W, développe un couple de 23 Nm. Mahle explique qu’un moteur dans le pédalier devrait présenter une valeur de l’ordre de 55 Nm pour fournir un service comparable. Son système peut délivrer une assistance maximale à partir d’une vitesse de 6 km/h, et s’inhibe au-delà de 25 km/h. La connexion électrique se désolidarise en un mouvement, facilitant la dépose de la roue arrière.

Rechargeables à 80 % en moins de 2 heures, 2 batteries sont proposées : IX250 (250 Wh) et IX350 (350 Wh). L’équipementier annonce des autonomies respectives jusque 100 et 140 km, qu’il est possible d’étendre de plus de 60 km avec « la gourde » additionnelle de 180 Wh. Cette dernière se recharge sur une station à part.

Urbain et gravel sont les deux catégories de vélos électriques que l’entreprise privilégie pour son architecture X20.

Système d'entraînement Mahle X20 pour vélos électriques

Intelligence artificielle

Le kit X35+ était déjà connecté. Paramétrable par chacun des fabricants de vélos qui l’adopteront, le groupe X20 est associé à un ensemble de capteurs sophistiqués qui servent à mesurer l’accélération, la vitesse instantanée, le couple, la température, l’inclinaison de la route ou de la piste, et la fréquence de pédalage.

Il utilise également l’intelligence artificielle pour adapter son fonctionnement à la personne en selle et à ce qu’elle apprend en permanence de sa manière d’utiliser le vélo équipé du système. Un mode Automatique complète les niveaux d’assistance Eco, Puissance moyenne et Pleine puissance. « La communication entre le cycliste et le vélo s’effectue via une interface homme-machine moderne avec retour haptique », souligne Mahle.

L’équipementier assure que son système d’entraînement offre une « sensation de pédalage absolument naturelle similaire à celle d’un vélo de sport haute performance conventionnel ». C’est sans doute tout cela qui a convaincu Scott d’intégrer cette architecture à son Addict eRide 2022. Mais pas seulement.

Pour révolutionner l’industrie du vélo

Dans sa propre vidéo de plus de 5 minutes, Scott n’hésite pas à affirmer que son nouveau concept de VAE embarquant le système d’entraînement X20 de Mahle « va révolutionner l’industrie du vélo ». La marque suisse se présente comme créatrice de « machines à la pointe », aussi bien pour équiper les coureurs du Tour de France que pour les sorties de ses clients cyclistes.

Le modèle Addict eRide est la version électrique de l’Addict RC. Pour pédaler plus tranquillement ? Certainement pas ! « Nous voulions au contraire ajouter de la difficulté, avec des cols plus hauts, des ascensions plus longues et davantage de kilomètres, pour des journées de cyclisme qui commencent plus tôt et finissent plus tard », défie Scott.

Le constructeur tenait absolument à ce qu’il soit très difficile de distinguer d’un coup d’œil le modèle électrifié de celui qui ne l’est pas. Pari réussi, avec un deux-roues qui pèse à peine plus de 10 kg au total, dont 1,04 kilo seulement pour le cadre. Ce dernier est réalisé avec des couches de carbone de qualité supérieure.

Vélo électrique Scott Addict eRide

Une motorisation qui sait se faire oublier

Cette recherche de légèreté par Scott rendait incontournable l’adoption du nouveau kit X20 de Mahle. Il améliore à nouveau le ratio puissance/poids. « Tout sur le vélo, depuis les parties du cycle jusqu’à la transmission, en passant par le dispositif d’entraînement, fonctionne comme un seul système », se réjouit Jonathan Fazan, responsable de la production chez Scott. Cette unité s’étend en symbiose en incluant le cycliste.

« Le système X20 n’est pas seulement le kit d’entraînement le plus léger du marché, il emporte l’expérience du cyclisme à un autre niveau », s’enthousiasme à son tour Marco de la Serna, responsable de la stratégie et du développement commercial chez Mahle Smartbike Systems. « Oubliez tout ce que vous connaissez sur les vélos électriques ! », conseille-t-il, avant de découvrir le Addict eRide de Scott. Nous ne demandons qu’à constater !

 

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments