Très léger, personnalisable à souhait et à transmission automatique : le vélo électrique de Geos se montre séduisant

Geos Pinion vélo électrique léger

Source : Geos

Vous cherchez un vélo qui sorte de l’ordinaire ? La marque allemande Geos pourrait bien vous taquiner la rétine : de poids contenu, il peut être personnalisé de bien des manières et dispose d’un style bien à lui. Et, dans les innombrables options et accessoires disponibles, on trouve notamment le récent bloc moteur Pinion E1 à vitesses automatiques.

Les vélos électriques type fitness, aux fines courbes rappelant les vélos musculaires, sont de plus en plus tendance. Et c’est encore plus vrai outre-Rhin, où les modèles sont très nombreux. Nous avons justement récemment découvert Geos, une marque allemande proposant pour l’heure un unique vélo électrique éponyme et dont l’originalité tient de son choix pléthorique de composants et équipements.

Nickel ce style !

Avec son allure de vélo musculaire, le Geos réussit très bien à cacher son origine électrifiée en utilisant un cadre classique à fins tubes en acier. Oui, pas d’aluminium sur ce VAE lancé en 2018, mais une fourche carbone compense ce matériau, afin de passer sous les 15 kg. Le client pourra aussi privilégier un revêtement à base de nickel, donnant un coloris gris flatteur. Le nuancier est toutefois assez large et comporte pas moins d’une centaine de coloris différents.

Geos design
Source : Geos

Léger, ce vélo électrique vient habilement intégrer les éclairages, dont celui à l’arrière façon Vanmoof dans la continuité du tube (ou Ellipse E1). Petite pointe d’originalité : ce feu fait également office de trappe pour la prise de recharge. Le câblage part du tube supérieur, où loge la batterie de 350 Wh, qui est malheureusement non amovible.

Nouveau choix de transmission : une question de Pinion

Le moteur est pour sa part un bloc arrière de 35 Nm, non nommé par la firme allemande. Geos propose en revanche un large choix de transmission lors de la commande du vélo électrique. La première version Singlespeed est à vitesse unique, par courroie Gates. La seconde couple une chaîne avec dérailleur 11 vitesses Sram GX1, plus lourde de 400 g – on peut par ailleurs passer à un dérailleur Eagle AXS 12 vitesses en option (600 € !).

La troisième variante, nouveauté de l’automne 2023, n’est autre que la transmission centrale automatique Pinion C1.12 Smart Shift. Trois variantes au programme : versions 6 vitesses, 12 vitesses ou automatique 12 vitesses. Précisions qu’il ne s’agit pas là du bloc moteur-transmission Pinion E1 dernièrement lancé, mais d’un duo moteur arrière avec boîte au pédalier.

Geos Pinion C1 12 Smart Shift
La boîte de vitesse centrale Pinion C1.12 Smart Shift – Source : Geos

Là encore, ces options font grimper le poids du vélo qui atteint alors 16,6 kg, et jusqu’à 17 kg sur la transmission auto. Quelques centaines de grammes supplémentaires sont à prévoir en cas de choix d’une transmission à chaîne en lieu et place place de la courroie (réduisant le prix de 80 €).

Côté tarif, le vélo électrique léger Geos de manque pas d’air(bag)

Le vélo Geos est plutôt conçu pour les grands gabarits, en tailles 50, 56 et 59, soit une taille S pour 1,60 m minimum et jusqu’à 2 mètres pour la L. À noter toutefois que le choix de la boîte Pinion n’est possible qu’en tailles M et L. Il faut donc être grand et surtout avoir un portefeuille garni. Car le vélo électrique atteint 4 900 € en moteur arrière – single speed ou dérailleur au choix – et grimpe vite à 5 700, voire 6 600 € sur la version Pinion.

Pour ceux aimant personnaliser leur monture sans penser à la facture, Geos donne l’opportunité d’aller encore plus loin avec diverses options : garde-boues, pneus Continental Speed ou Urban, éclairages Vorderlicht Lupine SL, poignées Ergon ou selles Brooks différents (Urban, Speed en deux tailles, réfléchissant ou non), en plus d’une selle suspendue ou de potences et guidons de plusieurs dimensions.

Bien entendu, celui désirant faire du vélotaf puisera également dans les garde-boues, béquille, bloqueur de roue, porte-sacoches arrière et porte-panier avant en options payantes, de quoi franchir facilement les 7 500 € (et approcher 20 kg…). Rajoutons 100 € pour la livraison en France, gratuite pour nos amis allemands. Et terminons par la surprise du chef : parmi les accessoires, Geos dispose de l’airbag vélo Hövding à 320 € !

Matthieu Lauraux
Matthieu Lauraux

Journaliste, essayeur

Au guidon de vélos depuis son enfance, vélotaffeur de longue date et voulant promouvoir des déplacements plus propres, Matthieu est un éternel curieux, avide de tester les nouveaux produits de mobilité urbaine,


Les bons plans vélos électriques

Tous les modèles de vélos électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments