Le fléau du sexisme à vélo : 90% des femmes en sont victimes

Adeline ADELSKI · 20 Jan 2024 8:00 · 1
Femme sur un vélo ©Image by Edimode from Pixabay

Une récente enquête menée auprès de plus de 1 000 femmes qui font du vélo à Londres indique que 9 sur 10 ont déjà été victimes de violences sexistes sur la route. Ces comportements, qui les empêchent de se sentir en sécurité, sont en grande partie responsables du fait que seuls 1/3 des cyclistes soient des femmes dans la capitale britannique.

Des incivilités directement dirigées contre les femmes

La London Cycling Campaign (LCC) est une association militante qui promeut de meilleures conditions de cyclisme à Londres. C’est le Réseau des Femmes de la LCC qui a diligenté cette enquête durant l’été 2023, mettant au jour les abus et incivilités dont sont victimes les femmes lorsqu’elles roulent à vélo. Voici les principaux résultats du rapport « Qu’est-ce qui empêche les femmes de faire du vélo à Londres ? » :

  • 93 % des femmes interrogées ont déclaré que des conducteurs avaient utilisé leur véhicule pour les intimider ;
  • 9 femmes sur 10 ont déclaré avoir été victimes d’abus de la part d’autres usagers de la route alors qu’elles circulaient à vélo ;
  • ces violences sont souvent verbales, mais il peut aussi s’agir de harcèlement sexuel, de menaces physiques et d’agressions physiques et sexuelles, comme le fait de tripoter une femme à vélo arrêtée à un feu rouge ;
  • plus d’une femme sur cinq a déclaré avoir abandonné le vélo, temporairement ou définitivement, à la suite de ces expériences.
À lire aussi À Londres, les trottinettes électriques en libre-service maintenues sous conditions

Un manque d’infrastructures fiables et sécurisées

LLC Women 3

Mais l’enfer, ce n’est pas uniquement les autres. Le rapport de la LCC indique que 90 % des personnes interrogées feraient davantage de vélo si elles disposaient d’itinéraires cyclables plus sûrs, par exemple de pistes cyclables protégées, pour leurs déplacements. Souvent obligées de choisir entre rouler sur des routes très fréquentées par les voitures et traverser des endroits isolés et sombres, elles préfèrent abandonner. Sans compter que la majorité des déplacements à vélo avec des enfants incombe aux mères, cet aspect de sécurité est d’autant plus important.

« Dégage de la route, sal*pe ! »

Si on peut regretter le manque de données statistiques sur les incivilités et violences subies par les hommes à vélo, l’enquête du Réseau des Femmes de la LCC est assez limpide sur les doubles standards qui ont lieu sur la route. Le rapport est d’ailleurs étayé de nombreux témoignages qui font froid dans le dos. Extraits choisis :

« J’ai été arrêtée à un feu rouge et un homme m’a tapé sur les fesses alors qu’il passait à côté de moi. »

« Une camionnette m’a dépassée puis s’est approchée très près de moi, ralentissant à mon rythme. Un homme s’est penché du côté passager et a commencé à faire des gestes et des commentaires. Je me suis retrouvée coincée entre la camionnette et le trottoir. Je suis arrivée au travail en pleurant et j’ai dû modifier mon itinéraire pour ne pas croiser à nouveau la camionnette plus tard. »

« Je roulais sur la route où j’habite. Il y a des voitures garées de chaque côté, je dois donc faire du vélo au milieu de la route. Un conducteur s’est approché de moi à toute vitesse, puis, en passant, il a baissé sa vitre et m’a crié « salope » au visage. » 

Rétablir la parité entre hommes et femmes à vélo

Avec cette enquête, la LCC souhaite faire réagir la municipalité de Londres afin que la ville devienne un lieu sûr pour tous les utilisateurs de vélo. L’objectif : atteindre une parité entre hommes et femmes sur les pistes cyclables. Pour cela, une pétition a été adressée au Maire lui demandant de fournir des infrastructures de haute qualité dans toute la ville, en particulier dans les quartiers de faible trafic et autour des écoles.

À lire aussi Plan vélo : 125 millions d’euros pour des pistes cyclables sur tout le territoire


Annonces

Commentaires

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Toto
1 mois il y a

Un primate face à un vélo ne le fait pas évoluer, il reste un primate.