Scooter électrique : quelles nouveautés pour 2023 ?

Michaël TORREGROSSA · 30 Déc 2022 13:30 · 2
Scooter électrique : quelles nouveautés pour 2023 ?

Du petit modèle urbain sans permis au gros 125, on fait le point sur les principales nouveautés 2023 attendues sur le segment du scooter électrique.

Marques historiques mais aussi et surtout constructeurs chinois… le marché français accueille chaque année de nouveaux scooters électriques. Alors que l’année 2022 a été marquée par l’arrivée du nouveau BMW CE 04 ou encore du Ray 7.7, à quelles nouveautés doit-on s’attendre en 2023 ? Cleanrider fait le point !

Honda EM1 e

Version « européanisée » du Honda U-Go lancé en Chine en 2021, le Honda EM1 e: est le premier d’une série de dix scooters et motos électriques que compte lancer la marque d’ici à 2025. Révélé début novembre à Milan, ce petit 50 électrique intègre un dispositif de batterie amovible annonce jusqu’à 40 kilomètres d’autonomie. Son lancement est prévu pour l’été 2023.

À lire aussi Vidéo : le Honda EM1 e: en direct du salon EICMA

Horwin Senmenti

Présenté pour la première fois à EICMA, le maxi-scooter électrique Senmenti du chinois Horwin pourrait être l’une des grosses nouveautés 2023 sur le segment du scooter. Caractérisé par son design et ses dimensions XXL, ce gros scooter embarque un moteur cumulant 45 kW de puissance et une batterie de 16,2 kWh. La vitesse de pointe est annoncée à 200 km/h et l’autonomie à plus de 300 km avec une charge.

Selon les informations communiquées par la marque, le Horwin Senmenti arrivera courant 2023 en Europe. Une prévision sans doute un poil optimiste tant l’engin présenté à EICMA nous semblait loin d’une version de série. En attendant, il sera toujours possible de se rabattre le Horwin SK3, limité à 90 km/h.

Mash e-City

Nouveau venu sur le segment du scooter électrique, Mash lancera en 2023 son tout premier modèle. Développé en partenariat avec le fabricant de scooters électriques LVNENG, le Mash e-City sera proposé en deux versions : E-City 2.0 avec une vitesse limitée à 45 km/h et e-City 4.0, classée dans la catégorie des 125 avec une vitesse de pointe portée à 75 km/h.

À lire aussi Mash E-City : Des scooters électriques en équivalent 50 et 125 cc

Scooter électrique Mash E-City

Nouveau Solex électrique

Annoncée en grande pompe mi-2022, la nouvelle version du Solex électrique sera lancée courant 2023. A la fois plus abouti et mieux fini que la première version, qui avait multiplié les soucis techniques, le nouveau Solex promet plus haut de gamme et plus performant que son prédécesseur. Rendez-vous à l’été 2023 pour le lancement officiel !

Ola S1, S1 Pro et S1 Air

Véritable star en Inde où il dispose de sa propre Gigafactory, Ola fera ses débuts européens en 2023 avec une gamme composée de trois scooters électriques 125.

À lire aussi Ola : le champion indien du scooter électrique arrive en Europe en 2023

Peugeot e-Streetzone

Si on attend toujours avec impatience l’arrivée d’un premier scooter électrique 125 Peugeot, c’est sur le segment du petit 50 que la marque au lion restera concentrée en 2023. Présenté comme le successeur de l’actuel Peugeot e-Ludix, le nouveau Peugeot Streetzone électrique a été présenté pour la première fois en octobre au mondial de l’auto de Paris.

Capable d’embarquer une à deux batteries amovibles, le e-Streetzone promet jusqu’à 110 km d’autonomie et une vitesse de pointe de 45 km/h. Attendu à un tarif supérieur à 3 000 € dans sa configuration de base, il entamera sa commercialisation début 2023.

À lire aussi Scooter électrique : le Peugeot e-Streetzone en détail au Mondial de l’Auto

Piaggio 1 2023

Si Piaggio ne lancera pas de grosse nouveauté électrique l’an prochain, le constructeur n’arrivera pas pour autant les mains vides puisqu’il lancera une version légèrement améliorée de son petit scooter électrique urbain. Grâce à l’amélioration de son Power Unit, le millésime 2023 du Piaggio 1 proposera de meilleures performances avec une puissance en crête légèrement revue à la hausse.

Rieju e-City

Grosse nouveauté 2023 de la marque espagnole, le Rieju e-City se décline en deux versions. Alors que la déclinaison de base ne pourra excéder 45 km/h de vitesse maximale, la version 125 recevra deux batteries et offrira une vitesse de pointe de 75 km/h.

Vendu à partir de 3 299 € dans sa version 50 avec une batterie (5519 € en 125), le Rieju e-City commencera ses livraisons en 2023.

Sarkcyber HC10

Les marques historiques ne semblant pas pressées à investir le marché du 125 électrique, les marques chinoises en profitent pour tranquillement s’installer. C’est notamment le cas pour Sarkcyber qui annonce pour 2023 une gamme de scooters électriques typés « GT ».

Reprenant les mêmes lignes que le Super Soco CT-3 (qu’on attend toujours), le Sarkcyber HC10 promet 125 km/h de vitesse maximale et 180 km d’autonomie dans sa version la plus performante. Pour l’heure, ses tarifs n’ont pas été révélés.

Seat MO 50

Toujours associé à la marque catalane Silence, Seat va étoffer sa gamme de scooters électriques en 2023 avec le lancement du Seat MO 50, son premier scooter électrique sans permis. Animé par un moteur roue de 4 kW et alimenté par une batterie amovible de 5,6 kWh, il entamera sa production début 2023 pour une commercialisation prévue dans la foulée.

Sur le segment supérieur, la marque proposera également une nouvelle déclinaison de son Seat MO 125. Baptisée « Performance« , celle-ci proposera une vitesse de pointe légèrement plus élevée.

Yadea Voltguard VFV

Étoile montante sur le marché européen, le géant chinois Yadea lancera en 2023 son nouveau Voltguard VFV, un scooter 125 capable d’atteindre 80 km/h de vitesse maximale et doté d’une autonomie de 200 km grâce à ses deux batteries.

Présenté en 2022, le Yadea F200 pourrait également intégrer l’offre 2023 du constructeur. Plus puissant, il peut atteindre 100 km/h de vitesse maximale.

À lire aussi Scooter électrique : le Yadea VoltGuard VFV en détail à EICMA

Yamaha E01

Digne concurrent du BMW CE 04, le Yamaha E01 n’a pas encore de date commercialisation officielle.

Intégré depuis fin 2022 en libre-service avec Troopy à Paris, le premier scooter électrique de Yamaha pourrait créer la surprise en rejoignant rapidement le catalogue de la marque nippone et notamment à Paris où l’introduction du stationnement payant pour les deux-roues thermiques offre un bel avantage aux scooters électriques. En attendant, il est toujours possible de se rapatrier sur le segment du 50cc avec le Yamaha NEO’S lancé cette année.

À lire aussi Essai Yamaha E01 : le scooter 125 électrique que tout le monde attend

ZEWAY SwapperTriango

Sur un marché où les scooters électriques à trois roues sont encore rares, ZEWAY lancera son tout premier modèle en 2023. Présenté pour la première fois en octobre au Mondial de Paris, le ZEWAY SwapperTriango+ annonce 80 km/h de vitesse de pointe et une autonomie de 60 kilomètres.

Comme les autres scooters électriques ZEWAY, il sera commercialisé à travers une offre clé en main comprenant mise à disposition du scooter, entretien, assurance et accès gratuit et illimité à un réseau de stations d’échange de batteries.

 


Les bons plans scooters électriques

Tous nos modèles de scooters électriques

Sur le même sujet

Annonces

Commentaires

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Ffff
28 jours il y a

Avec une offre pareille, on se demande pourquoi les élus locaux n’ont pas encore interdit les 2RM en ville. Ils attendent quoi ? D’avoir du courage ?

Untypelambda
25 jours il y a
Reply to  Ffff

Une offre pareille !? Ce qui se vends le plus en France ce sont les VAE et les Trottinettes que l’on retrouve à des prix bien plus abordable et réaliste avec le monde dans lequel 95% de gens vivent, prenez exemple de ce peugeot E-street ce n’est qu’un 50cc fabriqué de A à Z en Chine et est vendu 5k€ rien que ça, un peugeot 50 thermique ça se vends 2 fois moins cher en moyenne, ils peuvent le faire en proposant un modèle déjà existant et une batterie de 50km, pareil pour les 125.